Algérie: Chergui - "La lutte anti-terroriste en Afrique doit être adaptée en permanence"

- La lutte anti-terrororiste en Afrique doit être adaptée et actualisée en permanence à la lumière des nouvelles stratégies adoptées par les réseaux terroristes qui ne lésinent pas sur les moyens pour s'en prendre à la stabilité des pays et des populations, a préconisé, lundi à Alger, le Commissaire de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), Smail Chergui.

"Il faut une adaptation et un investissement conséquent de la part des pays africains dans la lutte anti-terroriste. Il faut optimiser les capacités de recherches, de renseignement, d'entrainement, d'équipement", a insisté M. Chergui dans son allocution à l'ouverture des Travaux de la 13ème réunion des Points focaux du Centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme (Caert).

Dans ce contexte, M. Chergui a expliqué que les terroristes sont en train d'utiliser des "drones dans leurs attaques contre les forces armées et les populations", ajoutant que les réseaux terroristes sont en train de s'"équiper en armes les plus sophistiquées provenant notamment de la Libye".

"L'adaptation des moyens de lutte anti-terrorisme est la seule façon qui permet aux pays Africains de faire face à la menace terroriste sous toutes ses formes", a tranché en outre M. Chergui.

Toutefois, l'adaptation de la lutte anti-terroriste ne doit pas concerner uniquement les moyens armés de lutte, mais aussi les autres facteurs à l'origine même de l'émergence de terrorisme, a, en outre, alerté M. Chergui.

"Les pays africains doivent se concentrer aussi sur les causes de la menace terroriste. Ils doivent revoir le modèle de la gouvernance économique, la place des jeunes et celle des personnes marginalisées", a-t-il recommandé, dans le même ordre d'idée.

"Le terrorisme est en train d'exploiter la misère des populations et leur situation économique difficile pour s'introduire et se faire créditer auprès d'elles. Pis encore il est en train de s'inviter dans les conflits tribaux pour les 'régler'", a également fait observer M. Chergui, en marge des travaux de la réunion, passant en revue les derniers conflits tribaux qui se sont produits récemment au Mali engendrant des dizaines de morts.

Pour juguler ce phénomène (les conflits tribaux), a annoncé M. Chergui, l'Union africaine va organiser les 28 et 29 novembre courant une réunion à Bamako (Mali) regroupant les différents représentants des pays afin de débattre de cette problématique.

La lutte anti-terroriste doit s'élargir, en outre, poursuit le conférencier, à la traque des réseaux de trafic de drogue et de criminalité sous toutes leurs formes.

"Le terrorisme s'épanouit au sein des personnes s'adonnant à la drogue et au crimes", a-t-il dit.

M. Chergui s'est étalé auparavant dans son introduction sur le fait que le terrorisme est désormais "un phénomène planétaire d'où, la coordination de la lutte entre tous les pays du monde en vue de dégager une approche commune".

Les travaux de la 13eme réunion des Points focaux du CAERT qui se déroulent à huis clos sont prévus sur trois jours.

Des recommandations opérationnelles seront élaborées au terme des travaux. Ces dernières serviront, selon le directeur du Centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme (Caert), Larry Gbevlo-Lartey, de feuille de route pour les pays africains dans leur lutte anti-terroriste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.