Cote d'Ivoire: Taekwondo (Open international de Roumanie) - Cissé Cheick en or, Ruth Gbagbi en argent

18 Novembre 2019

C'est un secret de polichinelle. Le Taekwondo ivoirien marche au super. Samedi encore, les deux meilleurs ambassadeurs ivoiriens, Cissé Cheick Sallah (-80 kg hommes) et Marie Christelle Ruth Gbagbi (-63kg Dames) ont justifié leur statut. Ils ont cassé la baraque à Bucarest, lors de l'Open international de Roumanie.

Cissé a décroché la médaille d'or dans sa catégorie, tandis que chez les Dames, Ruth Gbagbi s'adjugeait la médaille d'argent.

Cissé Cheick, bien que surclassé (de -80kg à 87 kg) dans cette épreuve qui compte pour les qualifications des Jeux olympiques de Tokyo 2020, n'a pas tremblé. L'Ivoirien est entré avec fracas sur la scène face au célèbre Iranien champion du monde actuel, Mahdi Kodabadhi. Cissé Cheick l'a terrassé (21-18).

Ensuite, le champion olympique ivoirien n'a pas fait de cadeau à Alexander Bachman, l'ancien champion du monde allemand de la catégorie, étalé par l'Ivoirien (15-8), qui a croisé le champion serbe qu'il a explosé (10-2) en finale.

De son côté, la championne du monde 2017, Ruth Gbagbi, ressuscitée après deux fractures de l'avant-bras droit, qui l'avait éloignée des compétitions pendant plusieurs mois, prend beaucoup de plaisir en ce moment.

Elle fait feu de tout bois. Après l'or à l'open de Beijing (Chine), l'argent au Grand prix de Sofia (Bulgarie) et l'open de Zagreb (Croatie), Ruth Gbagbi est en train de refaire son retard.

En effet, sortie du classement qualitatif d'office pour les JO (être parmi les 6 premiers), la tigresse ivoirienne est obligée de multiplier sa participation aux rencontres internationales pour retrouver sa place et être de la fête à Tokyo 2020.

Une mission difficile qui demande beaucoup d'efforts physiques. On comprend dès lors sa chute en finale de l'open de Roumanie où son adversaire moldave a dû l'avoir à l'usure.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.