Madagascar: Première réunion de la commission France-Madagascar sur les îles Eparses

La commission Madagascar-France sur les îles Eparses s'est réunie lundi pour la première fois à Antananarivo pour discuter de l'avenir de cet archipel microscopique et désert de l'océan Indien dont les deux pays se disputent la souveraineté.

"C'est le début d'un processus (...) la solution commune sera au rendez-vous", a déclaré à la presse Marcel Escure, l'ambassadeur français délégué à la coopération régionale, après la réunion.

Haut-lieu de la biodiversité marine, les îles Eparses sont situées dans le canal du Mozambique entre la Grande île et l'Afrique. Présumées riches en hydrocarbures, elles font l'objet d'une vive querelle territoriale entre Paris et Antananarivo.

Madagascar et la France avaient annoncé au printemps la reprise des discussions sur les îles Eparses.

Mais Emmanuel Macron a ravivé les tensions en octobre en devenant le premier président français à poser le pied sur l'une d'elles, Grande glorieuse. Il y a annoncé qu'elle serait classée en réserve naturelle nationale en 2020.

"Le modèle de développement malgache ne peut pas être antagoniste avec notre prise de conscience sur les enjeux de développement climatique", avait-il plaidé.

"#Madagascar est le sanctuaire de la biodiversité mondiale", lui avait rétorqué sur Twitter son homologue malgache, Andry Rajoelina, "le respect de l'intégrité territoriale et la défense de nos intérêts passent par le dialogue".

Une prochaine réunion de la commission est prévue en France, à une date qui n'a pas été précisée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.