Congo-Kinshasa: La DGPEK s'apprête à démanteler les supports de communication implantés illégalement

19 Novembre 2019

La Direction générale de la publicité extérieure de Kinshasa (DGPEK) a procédé, la semaine dernière, au lancement d'une vaste opération visant à démanteler tous les supports de publicité illégalement implantées à travers la capitale.

Cette opération fait suite au contrôle initié par la DGPEK, il y a une semaine, et dont le personnel venait d'investiguer sur les principales artères de Kinshasa. Pour ce faire, les premiers à subir la rigueur de la loi sont les banderoles, panneaux et autres supports de communication non règle.

Contactée par le journal Le potentiel, la directrice générale de la DGPEK Régine Kingunza Wata a invité les concernés à venir régler leur compte en se conformant à la loi. « Au fait, c'est un travail qui a été déjà fait. On avait procédé à la vérification des dossiers des uns et des autres, c'est que nous avons fait. Maintenant là, nous voulons poser des actes. Il y a des gens à qui nous avons donné 48 heures, d'autres 72 heures pour se conformer à la loi. Donc, cela dépend de chaque dossier », a expliqué la directrice générale de la DGPEK Régine Kingunza Wata.

Étant formelle, la DGPEK indique toute publicité extérieure doit faire l'objet d'un payement préalable auprès des services compétents de la ville. « Au fait, il y a beaucoup de normes afin de placer un panneau. Dans ce pays, les gens croient qu'il n'existe pas des lois », a-t-elle constaté. Avant de souligner l'existence d'un plan cadastral qui délimite les lieux indiqués pour l'implantation de ces supports de communication.

Pour ne pas subir le courroux de la justice, Regine Kingunza Wata demande à tout le monde sans exception de passer à la direction en vue de se conformer à la loi et de payer des taxes normalement. « Au cas contraire, ils vont nous voir sur leur chemin », prévient-elle.

Du côté de l'autorité urbaine, des experts épousent la décision de la DGPEK en soutenant que les recettes générées par les taxes appliquées à la publicité extérieure revêtent d'une importance indéniable dans le cadre de la concrétisation de l'opération « Kin Bopeto » initiée par le gouverneur Gentiny Ngobila.

Aussitôt arrivé au pouvoir, Gentiny Ngobila avait signé un arrêté portant création, organisation et fonctionnement de la DGPEK. Cette dernière était justement venu mettre fin à la pluralité des structures dans le secteur de la publicité extérieure à Kinshasa.

La structure regroupe les missions, prérogatives, droits, actifs et passifs des anciennes structures du secteur à savoir la Règle de la communication et publicité de Kinshasa « RCPK » et la Commission permanente sur la publicité extérieure « CPPE », rappelle-t-on.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.