Gabon: L'hypocrisie politique des Gabonais

19 Novembre 2019

L'intérêt pécunier et la quête des postes nominatifs ont eu raison de l'idéologie politique des acteurs ou animateurs de la vie politique gabonaise. À tel point, que certains se mettent à idéaliser un être semblable, comme ce fut le cas avec l'ex DC du Président de la République, Brice Laccruche Alihanga, à qui beaucoup attribuaient des pseudonymes flatteurs pour captiver son attention afin de se faire une place à ses côtés.

L'impopularité que connaît actuellement l'ex DC du Président de la République gabonaise, Brice Laccruche Alihanga, est l'explication parfaite de l'hypocrisie politique de certains Gabonais. Il y a à peine quelques jours encore, ce monsieur était l'objet de propos flatteurs des fanas du pouvoir en place et des éternels porteurs de mallettes.

"La voix autorisée" ou encore "le messager intime", étaient devenus les codes qui définissaient l'homme parlant de son travail auprès d'Ali Bongo Ondimba. Mieux encore, les photos de profil sur les réseaux sociaux de plusieurs personnes étaient le sien. Le leader de l'Association des Jeunes Emergents Volontaires (A.J.E.V) bénéficiait du soutien de bien de Gabonais, au quatre coin du pays. On a encore en image dans nos têtes, un vêtement d'un compatriote à Port-Gentil, dont l'impression faisait clairement la publicité de l'ex DC du chef de l'Etat, durant sa tournée nationale : "BLA ou RIEN !!!".

Depuis son départ du poste de DCP on ne lit plus, on ne voit plus et on entend plus rien qui l'encense. Vous comprenez donc que le fan club lui a tourné le dos. Leur boussole idéologique cherche désormais à mettre le grappin sur un potentiel nouveau faiseur de Princes et de princesses dans la cour du Roi. Ce qui se passe aujourd'hui n'est pas un fait inédit. Le scénario est connu de tous les Gabonais depuis des décennies.

On se souvient encore des fidèles de Maixent Accrombessi Nkani, Yves Fernand Manfoumbi, feu André Mba Obame, Paul Mba Abessolo et bien d'autres. La proximité politique qu'on qualifie de "soutien indéfectible" dans notre pays, est une poudre qu'on nous jette dans les yeux. Il est en réalité un attachement intéressé. La manche à air continue d'indiquer la direction du vent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.