Algérie: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption et garantir les libertés

Blida — Le candidat à la Présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina s'est engagé, lundi à Blida, à "éradiquer la corruption et l'injustice" et à garantir "les libertés des différentes franges de la société".

S'exprimant lors d'un meeting populaire organisé à la salle Omnisports "Chahid Mohamed Baazizi" consacré à la présentation de son programme électoral, M. Bengrina a promis, s'il est élu à la tête du pays, d'œuvrer à "garantir les droits des franges vulnérables et de la classe moyenne, et à assurer une répartition démographique équitable sur l'ensemble du territoire national, notamment le Sahara".

Il a déploré, à cet égard, la concentration démographique dans le Nord qui a eu pour résultat, selon lui, "le rétrécissement des terres agricoles, tandis que les Hauts-plateaux, les plaines et le sahara demeurent inexploités".

Assurant que sa candidature à la magistrature suprême du pays avait pour objectif de servir le pays, M. Bengrina a appelé au nécessaire respect de tous les avis concernant le scrutin présidentiel.

"Tout algérien est libre de s'exprimer comme il veut", a-t-il souligné, ajoutant qu'"il faut ouvrir des canaux garantissant aux algériens la liberté d'expression y compris pour ceux qui rejettent les élections".

Tout en rappelant la position du Mouvement El Binaa rejetant la période de transition et appelant à l'organisation de la Présidentielle, M. Bengrina a indiqué que "la Constitution, les lois de la République et les urnes trancheront entre nous et ceux rejetant l'élection".

Après avoir mis en garde les jeunes contre la passivité, il les a appelé à sortir voter le 12 décembre. "Nous choisissons l'Algérie et nous devons envahir les bureaux de vote pour déjouer les plans de la bande", a-t-il poursuivi.

M. Bengrina a insisté également sur l'importance de la régularité du scrutin pour éviter les scénarios de la Libye et de la Syrie".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.