Angola: Les ministres de la Justice de la CPLP discutent de la cybercriminalité

Luanda — La cybercriminalité et les preuves électroniques en tant que défis pour la justice pénale et l'état de droit dans la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) domineront la 16e Conférence des ministres de la Justice de cette organisation, qui se tiendra jeudi à Cabo Verde.

Le ministre angolais de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Queiroz, représentera l'Angola à l'événement qui se tiendra sur l'île de Sal, où il arrive mardi, indique une note parvenue lundi à l'Angop.

Le communiqué indique que le choix du thème est lié au fait que les sociétés sont de plus en plus dépendantes de l'utilisation des technologies de l'information, ce qui entraîne également une augmentation des infractions informatiques, à un rythme plus rapide que l'application de mesures de contrainte.

Avec la conférence de Sal, les ministres de la Justice de la CPLP cherchent des mesures concertées pour lutter contre la menace que représente la cybercriminalité dans la communauté lusophone, grâce à une législation forte et harmonisée avec les normes internationales.

La XVe Conférence s'est tenue en 2016 dans la ville de Brasilia, au Brésil.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.