Cote d'Ivoire: UNESCO - Kandia Camara prend part à une table-ronde sur les droits des enfants, ce mercredi

19 Novembre 2019

La Ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Madame Kandia Camara, à la tête la délégation ivoirienne prend part aux travaux de la 40e session de l'Assemblée Générale de l'Unesco qui se tient à Paris.

Les travaux de cette session débutés le 12 novembre 2019, vont s'achever le 27 novembre 2019. Plusieurs activités sont inscrites au programme de la session dont des débats de politique générale.

Lors des séances de débats de Politique Générales, le jeudi 14 novembre, la Ministre Kandia Camara a délivré, devant la tribune de l'Unesco, le message du Gouvernement ivoirien : « l'éducation, premier socle du mandat fondateur de notre organisation, doit continuer d'être revêtu par nos états et gouvernements, du sceau régalien afin d'une part, de garantir à tous, l'accès équitable à la formation et à l'apprentissage, et d'autre part, de faire de l'école, un instrument d'inclusion sociale et non d'exclusion ».

L'implication, fort bien compréhensible, du secteur privé dans son champ doit à cet égard, être régulée comme c'est le cas en Côte d'Ivoire.

Selon elle, c'est pourquoi, son pays souhaite à nouveau que l'Unesco s'approprie les « Principes d'Abidjan sur le droit à l'éducation » ; principes adoptés en juin dernier par consensus par le Haut Conseil des Nations-Unies pour les Droits de l'Homme".

La Ministre de l'éducation nationale de Côte d'Ivoire et sa délégation prendront part également, le mercredi 20 novembre à une table-ronde sur les droits des enfants dans le cadre du 30e anniversaire de l'adoption de la convention des droits de l'enfant.

Pour rappel, La Conférence générale se compose des représentants de tous les Etats membres de l'Organisation. Elle se réunit tous les deux ans, avec la participation des Etats membres et des Membres associés.

Sont également invités à participer, en tant qu'observateurs, des Etats non membres, des organisations intergouvernementales, des organisations non gouvernementales et des fondations. Chaque Etat dispose d'une voix, quelles que soient sa taille et l'importance de sa contribution au budget.

La Conférence générale détermine l'orientation et la ligne de conduite générale de l'Unesco. Elle adopte un Programme et un budget pour l'Unesco pour les deux années suivantes.

Elle élit les membres du Conseil exécutif et nomme, tous les quatre ans, le Directeur général. Les langues de travail de la Conférence générale sont l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français et le russe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.