Congo-Brazzaville: Semaine mondiale de l'entrepreneuriat - Le monde d'affaires congolais échange à Pointe-Noire

La cinquième édition de l'événement se tient dans la capitale économique du Congo, du 18 au 24 novembre, sous le patronage d'Yvonne Adélaïde Mougany, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'artisanat et du secteur informel.

Organisée par Jokkolabs Global, la cinquième édition de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat vise à inspirer, mentorer et engager les décideurs publics en montrant combien les entrepreneurs sont les moteurs de l'économie, de formidables pourvoyeurs d'emplois et de lien social avec un visage de proximité et de passion.

Cet événement qui se tient simultanément dans cent soixante-dix pays dans le monde est célébré, cette année, sur le thème « Quels mécanismes et synergies pour des entreprises dynamiques et prospères ». C'est une occasion de vénérer l'entrepreneur à travers des centaines d'activités qui vont montrer la diversité de leurs talents et initiatives dans les secteurs aussi bien traditionnels que innovants.

Dans son mot de circonstance, le coordonnateur du Réseau de l'entrepreneuriat Global, Cyrus Mabounda, s'est dit honoré de la présence de la ministre, marraine de l'événement, des autorités administratives ainsi que des responsables des entreprises.

Durant une semaine, les échanges vont aider davantage les participants à assoir un peu plus la notion d'entrepreneuriat mais aussi ses valeurs. « Nous parlons de plus en plus travail d'ensemble pour déverrouiller certains mécanismes afin de poser les jalons qui vont nous emmener vers ce dynamisme qui est bien sûr une prospérité de l'écosystème élargi », a ajouté Cyrus Mabounda.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce de Pointe-Noire, Sylvestre Didier Mavouezela, a signifié que le développement de l'entrepreneuriat doit passer aussi par la sensibilisation afin d'avoir des primo-entrepreneurs qu'il faut former, accompagner et assister dans toutes les étapes de la création de l' entreprise. « Aujourd'hui, il faut le reconnaître, au Congo les pouvoir et les structures mettent en place un dispositif qui va permettre un développement harmonieux de l'entreprise. Il nous faut tous nous mobiliser pour l'entreprenariat », a-t-il admis.

Ouvrant la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat, la ministre Yvonne Adélaïde Mougany a rappelé les différentes assises tenues récemment au niveau mondial, africain et congolais sur l'entrepreneuriat, pilier de l'économie mondiale. « Au moment où le ministère dont j'ai la charge se prépare activement pour la tenue de la deuxième édition des assises nationales de l'entrepreneuriat au Congo, il est agréable de participer à la cinquième édition de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat », a-t-elle souligné. La marraine a ainsi félicité les organisateurs et tous les participants, jeunes entrepreneurs, porteurs de projets, chefs d'entreprise et autres pour leur volonté de contribuer au dévéloppement de l'économie congolaise. Elle a saisi l'occasion pour rappeler qu'en mettant en place un dispostif de facilitation, le gouvernement a ouvert la porte à tous ceux qui aspirent créer une entreprise au Congo.

Soulignons que pendant ces assises, une journée sera didiée aux entrepreneures, dans le cadre de Global entrepreneurship week. C'est une occasion d'encourager et d'inviter les femmes à créer un écosystème entrepreneurial pour inspirer et développer une communauté des entrepreneures dans le monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.