Sénégal: Macky Sall à la Conférence de Berlin sur le Compact avec l'Afrique

Dakar — Le président de la République, Macky Sall, va prendre part, mardi, à la deuxième édition de la Conférence de Berlin sur le Compact avec l'Afrique, lancée en 2017 sous la présidence allemande du G20, a appris l'APS.

Le Compact avec l'Afrique ou Pacte du G20 avec l'Afrique (CwA) est une initiative du gouvernement allemand.

Elle vise à soutenir l'investissement sur le continent africain, y compris par l'appui à l'amélioration de l'environnement des affaires et la réalisation de projets de développement.

Le Sénégal fait partie des premiers bénéficiaires de la mise en œuvre de cette importante initiative avec, notamment, la signature d'un contrat d'électrification de 300 villages, d'un coût de 120 millions d'euros, soit plus de 78 milliards de francs CFA, indique un document transmis à la presse.

L'Égypte, l'Éthiopie, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Maroc, le Rwanda, le Togo et la Tunisie sont aussi concernés par cette initiative, indique la même source.

Le CwA cherche à accroître l'attractivité de l'investissement privé grâce à des améliorations substantielles des cadres macroéconomique, commercial et financier.

Le Pacte du G20 avec l'Afrique rassemble des pays africains, des organisations internationales et des partenaires du G20.

Il s'agit de coordonner des programmes de réformes spécifiques à chaque pays, de soutenir les mesures politiques correspondantes et de faire connaître les opportunités d'investissement aux investisseurs privés.

Le document souligne que l'"une des décisions majeures de la Conférence de Berlin sur le Compact avec l'Afrique tenue en 2018 a été la mise sur pied, à l'initiative de l'Allemagne, d'un fonds d'investissements d'un milliard d'euros pour accompagner les PME".

Selon le communiqué, "depuis l'indépendance, le volume des projets réalisés au Sénégal par le gouvernement fédéral [allemand] est d'environ 800 millions d'euros. En 2006, le gouvernement fédéral a annulé des dettes bilatérales du Sénégal pour un montant de près de 120 millions d'euros".

Les énergies renouvelables figurent désormais parmi les piliers du partenariat entre les deux pays.

Dans ce cadre, la Banque allemande de développement a financé, entre autres, le programme pour la promotion de l'efficacité énergétique et de l'accès à l'énergie pour 37 milliards FCFA.

C'est elle également qui a financé un autre programme d'un coût de 22 milliards FCFA portant sur la promotion des énergies renouvelables.

Un programme d"électrification rurale portant sur la concession Kaolack, Nioro, Fatick et Gossas (4,3 milliards FCFA), de même qu'un programme de développement local et de bonne gouvernance (16,3 milliards FCFA) ont aussi bénéficié des crédits du fonds.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.