Cameroun: Assises de la presse francophone - Que le travail commence !

La rencontre internationale démarre aujourd'hui à Yaoundé. Près de 400 participants vont se pencher sur l'avenir de la profession.

si l'émotion s'était emparée de la presse et des pratiques journalistiques ? Et si la presse osait se détacher de l'émotion ? Comment retrouver l'objectivité professionnelle ? Des questions que près de 400 professionnels de la presse et chercheurs vont se poser pendant trois jours à Yaoundé. Les 48e assises de la presse francophone font un zoom sur le thème « Journalisme d'émotion, journalisme d'information ?». Dès ce matin à Yaoundé, les réflexions s'ouvrent en présence de participants venus de divers pays membres de l'Union de la presse francophone (UPF).

La leçon inaugurale des travaux sera donnée par Anne- Cécile Robert, journaliste, professeure associée à l'Institut des études européennes à Paris VIII et auteure du livre : « La Stratégie de l'émotion » (Lux Editeur 2018). Les travaux scientifiques sont également répartis entre tables-rondes et ateliers. Pour cette première journée, le programme prévoit une table-ronde sur le thème : « L'émotion dans les médias, frein ou atout pour l'information ? ». Parallèlement, seront organisés des travaux en atelier autour de quatre questions centrales : Le numérique favorise-t-il l'émojournalisme ? Les médias peuvent-ils analyser sous le coup de l'émotion ? Formation : les journalistes sont-ils préparés à l'émotion ? Photojournalisme, entre information et mise en scène : lorsque la recherche de l'émotion déforme les faits.

La journée de mercredi est pour sa part consacrée à trois tables-rondes. La première parle de la couverture des grands mouvements populaires, objectivité de l'information et subjectivité de l'émotion. La seconde va débattre du sujet : « Emotion, manipulation et information : le défi de l'éthique et de la déontologie ». Organisée en partenariat avec Le Monde diplomatique, la dernière table- ronde de cet événement va interroger l'intitulé suivant: « Journalisme d'investigation : du droit absolu de l'information ? » Tous ces travaux vont donner lieu à une restitution le lendemain, avant la cérémonie de clôture prévue le jeudi 21 novembre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.