Gabon: Le ministre de la Communication ouvre les travaux de la session ordinaire de la Commission nationale de la carte de presse et des métiers du cinéma

19 Novembre 2019

 Le ministre de la Communication et de l'Économie numérique, Monsieur Rigobert Ikambouayat Ndeka a présidé la cérémonie solennelle d'ouverture des travaux de la session ordinaire de la Commission nationale de la carte de presse et des métiers du cinéma à la maison Georges Rawiri.

Au cours de son allocution, le ministre a rappelé aux acteurs de ce secteur leur responsabilité quant aux contenus diffusés et l'impérieuse nécessité de faire preuve de plus de professionnalisme dans le traitement de l'information afin de prévenir les dérives observées dans le paysage médiatique gabonais. « Dans la pratique, le journaliste doit se distinguer des propagateurs de fake news. Il a l'obligation de se référer au code de la communication, à la constitution qui garantie les droits et les libertés de tous, et, à la déclaration universelle des droits de l'homme », a souligné le ministre de la Communication et de l'Économie numérique.

Il a en outre invité les hommes des médias à une réflexion sur les délais actuels de délivrance de la carte nationale de presse et des métiers du cinéma, avant de renvoyer les membres de la commission à l'exercice de leur charge.

La présente commission d'attribution de la carte professionnelle de presse et des métiers du cinéma présidée par Monsieur Prosper Tonda Mambenda, journaliste principal, siègera jusqu'au vendredi 22 novembre courant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.