Algérie: 13e réunion des Points focaux du CAERT - Poursuite des travaux à Alger

Alger — Les travaux de la 13ème réunion des Points focaux du Centre d'études et de recherche sur le terrorisme (CAERT) se poursuivent, mardi, à huis clos à Alger, avec à l'ordre du jour plusieurs débats et tables rondes autour de la thématique de lutte antiterroriste, des perspectives des points focaux, de la prévention et lutte contre l'extrémisme violent en Afrique.

La réunion des points focaux du CAERT a été ouverte, dimanche, par le directeur du CAERT, Larry Gbevlo-Lartey, en présence du Commissaire de paix et de sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui, du Représentant du ministère des Affaires étrangères, Haoues Riache, et des représentants de tous les pays membres du CAERT.

Au menu de la deuxième journée des travaux, plusieurs tables rondes et discussions entre les représentants des Etats membres du CAERT, des échanges et des séances traitant de la thématique de lutte antiterroriste, des perspectives des points focaux, de la prévention et lutte contre l'extrémisme violent en Afrique .

Dans ce sillage, il est attendu à ce que les représentants des organismes internationaux, à l'Instar de l'Onudc, Nato, Unctt, Misahel et Afripol prendront la parole et exposeront les possibilités de coopération et de renforcement des capacités.

La 13ème réunion des travaux des Points focaux a pour objectif, cette fois-ci, "l'analyse de l'état actuel du terrorisme sur le continent, l'amélioration de la coordination dans la lutte antiterroriste et la détermination de la voie à suivre pour faire progresser les objectifs de lutte contre le terrorisme".

Lors du premier jour des travaux, de trois jours, le directeur du CAERT et le Commissaire de paix et de sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui, ont abordé dans leurs allocutions respectives la nécessité de doter le CAERT davantage de moyens et l'obligation d'adapter la lutte antiterroriste en permanence en Afrique.

Les travaux de la 13ème réunion des Points focaux seront clôturés mercredi, au terme desquels des recommandations opérationnelles seront élaborées. Ces dernières serviront, selon le directeur du Centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme (CAERT), Larry Gbevlo-Lartey, de feuille de route pour les pays africains dans leur lutte antiterroriste.

Depuis sa création en 2004, le CAERT a tenu 12 réunions de Points focaux au cours desquelles des décisions très importantes en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme ont été prises.

Ces réunions offrent également aux participants une plate-forme unique d'interaction, de partage d'expériences et de coopération.

L'UA avait créé le CAERT, dont le siège se trouve à Alger, pour coordonner les efforts individuels et collectifs interafricains pour faire face à la menace terroriste, à l'initiative de l'Algérie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.