Algérie: Présidentielle du 12 décembre - Benflis appelle depuis El-Oued ses opposants et les réticents à l'élection au dialogue

El-Oued — Le candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain, Ali Benflis a appelé, mardi depuis El Oued, ses opposants et les réticents à l'élection "à une parole commune et au dialogue pour parvenir à une solution à la crise que traverse le pays".

Animant un meeting populaire à la Maison de la culture "Mohamed El Amine Lamoudi", au titre du 3e jour de la campagne électorale, M. Benflis a appelé "ses opposants et les réticents à l'élection, à une parole commune et au dialogue en vue de trouver une issue à la crise que traverse le pays", refusant tout lien avec l'ancien système qu'il avait rejeté "dès le deuxième mandat de l'ex-président".

Par ailleurs, M. Benflis a présenté son programme d'urgence nationale visant "la modernisation politique et économique", lequel prévoit, dans son volet politique, "la protection de l'opposition et l'activation de son rôle, la consécration de la liberté de presse publique et la libéralisation de la presse privée, dans la mesure du possible et sans complexe, en lui garantissant le droit à la publicité publique".

Ce programme s'articule également autour de "la consécration du principe de reddition des comptes" et l'édification d'une économie nationale reposant sur "un nouveau modèle" conciliant efficacité de l'économie de marché et caractère social de l'Etat, a-t-il poursuivi.

S'il est élu président, M. Benflis s'engage à se soumettre au contrôle de la Cour des Comptes "après expiration de la première année" de son mandat présidentiel.

Evoquant le problème de la montée des eaux souterraines dans la wilaya d'El-Oued, M. Benflis a indiqué qu'il a examiné le dossier et a promis d'y trouver des solutions, en recourant aux avis des experts.

Après avoir abordé le problème des routes dans la wilaya, le candidat a mis l'accent sur l'importance d'examiner les dossiers des différentes régions du pays "en prenant compte de leurs spécificités".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.