Ile Maurice: Développement Africain - Le géant japonais Mitsui s'installe à Maurice

19 Novembre 2019

L'intérêt du Japon pour un renforcement de ses relations avec le continent africain et les pays du bassin de l'océan Indien n'a pas été un voeu pieux. Trois mois après la tenue, fin août, d'une conférence internationale sur le développement dans cette partie du monde, le groupe Mitsui, l'un des plus grands conglomérats du Japon, avec un revenu annuel d'environ 43 Mds d'euros, s'implante à Maurice.

Cela à deux niveaux. D'abord, il y a eu, en septembre 2019 à Maurice, l'installation de la Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SBNC), deuxième plus grande banque du Japon, le but étant de développer des opportunités d'affaires sur le continent africain. Initiative qui s'est matérialisée par la signature d'un protocole d'entente avec le groupe Banque centrale populaire (BCP), un groupe bancaire panafricain et qui est présent à Maurice à travers sa filiale, la BCP Bank (Mauritius).

C'est dans ce contexte que la BCP et ses filiales deviennent les banques qui vont accompagner les clients japonais et asiatiques du groupe SBNC, dans le cadre de leur projet d'investissement et de commerce au Maroc, à Maurice et dans tous les pays où le groupe BCP est présent. Ce partenariat va permettre à la BCP d'offrir toute une panoplie de services. De la présentation de solutions globales taillées sur mesure, au financement des projets et des produits de cash-management en passant par du financement des projets à but commercial. Cette liste comprend également l'appui à des projets de développement de partenariat locaux.

Services financiers

La présence dans le pays, en fin de semaine dernière, d'une délégation, forte d'une quinzaine de représentants, du groupe Mitsui et de ses filiales, dont le Mitsui Interbusiness Research Institute, traduit également la volonté du groupe de marquer sa présence sur le continent africain et dans la région. La délégation faisait une tournée dans toutes les destinations où des projets d'investissement pourraient éventuellement se matérialiser. Parmi celles-ci : Maurice, certains pays de l'Afrique sub-saharienne et du Nord. La présence du groupe Mitsui dans cette partie du continent s'explique, en grande partie, par son partenariat avec le groupe BCP.

La présence du Mitsui Interbusiness Reseach Institute n'est pas le fruit du hasard. Il s'agit d'un outil de travail dont le but est d'accompagner le groupe ainsi que ses filiales dans toutes les étapes de son projet d'investissement en Afrique. Rien n'est fait au petit bonheur. Tout est étudié de façon systématique et méthodique.

Appelé à donner son avis sur le secteur où l'île Maurice devrait accentuer davantage son engagement, Akira Nakaminato, Executive Research Fellow de Mitsui & Co Ltd, indique sans aucune hésitation le secteur des services financiers. Autrement, il vient renforcer la thèse de ceux qui croient que Maurice doit se positionner comme un tremplin d'acheminement de capitaux d'investissement à destination du continent africain.

Le continent africain n'est pas une terre étrangère au groupe Mitsui. On le retrouve dans les secteurs de la recherche et celui de l'exploitation pétrolifère. Le groupe a indiqué qu'il se propose de consacrer quelque 1 500 mds de dollars dans des projets de développement au Mozambique.

La présence du groupe Mitsui à Maurice est également tributaire de l'intérêt de Maurice de profiter de l'engagement japonais sur le continent africain. Et cet intérêt s'est manifesté à la fois par la présence du gouvernement à la conférence internationale portant sur le développement du continent et, surtout, par l'ouverture d'un bureau de l'Economic Development Board, organisme chargé d'orienter le développement économique du pays.

Le 14 novembre dernier, à l'hôtel le Labourdonnais, la BCP Bank (Mauritius) a organisé une rencontre d'échange avec les membres de la délégation du groupe Mitsui. Y étaient présents, entre autres, François Guibert, Chief Executive Officer de l'Economic Development Board, Abdelwafi Atif et Sangeetha Ramkelawon, Chief Executive Officer et Deputy Chief Executive Officer de la BCP Bank (Mauritius) respectivement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.