Comores: Le dépôt des candidatures aux élections législatives est clos

Les dépôts de candidatures aux élections législatives qui auront lieu aux Comores le 20 janvier prochain se sont terminés mardi soir à minuit heure locale. Une soixantaine de candidatures ont été déposées pour un total national de 24 circonscriptions.

« Nous sommes tous d'accord pour boycotter ces élections qui ne seront qu'une mascarade supplémentaire » clamait d'une seule voix l'opposition. Pourtant certains ont trouvé la parade à ce boycott en se présentant sans étiquette de manière à ne pas impliquer leurs partis alors même qu'ils en sont clairement identifiés comme membres.

Ces candidats de l'opposition représentent près de 10% des postulants à cette heure. C'est l'île d'Anjouan qui comptabilise le plus grand nombre de dépôts avec une trentaine de candidats dont seize en indépendants. Ils ne sont cependant pas tous issus de l'opposition. Ce chiffre inclut aussi les réels indépendants ainsi que les membres de partis non reconnus légalement.

De son côté, le régime contrarié par ce boycott déclaré, avance aussi en ordre dispersé. Des duels sont déjà annoncés dans presque toutes les circonscriptions même s'ils seront essentiellement internes à la mouvance présidentielle qui propose deux ou trois candidats de partis différents mais tous ralliés au régime, sur les mêmes bureaux de vote.

La liste nominative des candidatures validées par la Céni est attendue à la fin de la semaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.