Guinée: Conakry - "Police assassin", "Alpha zéro", "Gendarme assassin", "libérez nos maris", "justice pour nos martyrs", scandent des manifestantes

19 Novembre 2019

Les femmes du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) étaient dans les rues de Conakry ce mardi 19 novembre 2019. De Bambeto à l'héliport de Belle-vue, les manifestantes habillées en blanc ont scandé des propos hostiles au régime Alpha Condé.

Dénonçant les tueries dans la commune de Ratoma, ces femmes brandissent les effigies des jeunes tués et scandent "Alpha zero", "police assassin, gendarme assassin, libérez nos maris, libérez nos enfants", "justice pour nos martyrs".

Selon ces femmes, elles ne peuvent pas accepter l'assassinat continuel de leurs enfants, c'est pourquoi elles ont décidé encore de faire un cri de cœur à l'endroit des gouvernants.

Par ailleurs, elles ont salué le dernier rapport d'Amnesty international qui a demandé au gouvernement guinéen de clarifier le cas d'une soixante de mort par balle depuis 2015.

Elles exigent l'ouverture d'une enquête indépendante pour faire la lumière sur ces multiples tueries.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.