Sénégal: Tidiane Dioh - "Il ne faut pas confondre l'émotion avec le sensationnalisme"

Tidiane Dioh, responsable de programme Médias à l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a appelé mardi à éviter de "confondre l'émotion du journaliste avec le sensationnalisme" et encore moins le journalisme d'émotion et l'émotion du journaliste, qui, du reste "n'est pas un être désincarné hors sol qui vivrait dans une autre planète".

"Le journaliste est le produit des dynamiques sociales ancrées dans la société où il évolue et il ne faudrait non plus confondre l'émotion du journaliste avec le sensationnalisme [... ]", a dit M. Dioh à l'ouverture mardi à Yaoundé, au Cameroun, des 48èmes assises de l'Union de la presse francophone (UPF).

Le spécialiste des médias souligne que cette thématique, qui sera longuement débattue au cours de cette rencontre dans le cadre des tables-rondes mais surtout au cours de la leçon inaugurale, "inspire à maints égards des réflexions très actuelles".

"L'émotion est une situation normale alors même que le sensationnalisme est une construction intellectuelle', a-t-il soutenu devant près de 400 professionnels des médias venus prendre part à cette rencontre annuelle de l'UPF. Selon lui, "le thème des 48èmes Assises, à y regarder de près, aborde sans le dire la question de la déontologie".

Selon le représentant de l'OIF, partenaire traditionnel de ces assises, "les émotions du journaliste ne devraient sans aucun prétexte venir obscurcir son rapport à la réalité observée dans son travail. Autrement dit, ses émotions ne doivent pas l'empêcher de faire appel à sa raison".

Tidiane Dioh est convaincu qu"'il serait (... ) risqué de penser que l'émotion du journaliste ne se manifeste que dans le domaine de l'information". Il a donné l'exemple du sport où il y a "matière à s'émouvoir ainsi que beaucoup d'autres domaines".

Ce sont là autant de pistes de réflexion à exploiter par les participants au cours des trois jours de tables rondes et ateliers qui ne devraient pas manquer de nourrir les prochaines planifications dans le domaine des médias.

Des délégués membres de sections nationales d'une soixantaine de pays de l'espace francophone prennent part à ces assises. La section UPF du Sénégal y est représentée par une délégation conduite par son président, le journaliste Abdoulaye Thiam.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.