Algérie: Le secteur du Travail "garant" en matière de respect des relations du travail

Alger — Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam a indiqué, mardi à Alger, que le secteur était le "garant" en matière de respect des relations de travail dans tous les domaines d'activité et de l'application de la législation régissant les conditions de travail.

"Le secteur du Travail est le garant en matière de respect des relations de travail et des travailleurs dans tous les domaines d'activité et de l'application de la législation régissant les conditions de travail et d'emploi", a précisé M. Haddam qui présidait, en compagnie du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, une Journée d'information sur la Convention du travail maritime 2006, ratifiée par l'Algérie en 2015. Et d'ajouter qu'un instrument de suivi avait été mis en place à cet effet.

Pour une mise en œuvre "plus efficiente" des dispositions de la Convention du travail maritime 2006, le ministre a appelé à davantage de coordination entre les secteurs concernés, notamment les Travaux publics et les Transports, dans un cadre participatif à même d'imprimer une "nouvelle dynamique de développement durable".

Concernant la rencontre, le ministre a fait savoir qu'elle visait à mettre en place les cadres de discussion, de coopération et de coordination entre les départements ministériels concernés dans le domaine maritime qui est l'un des secteurs économique majeurs.

Pour sa part, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid a affirmé que son secteur "a accordé, dans ses programmes de formation et d'enseignement, un intérêt particulier aux conventions internationales ratifiées par l'Algérie en les incorporant, également, dans les programmes de formation au niveau des établissements universitaires, et ce dans le cadre des études juridiques, techniques ou professionnelles".

L'Algérie a été "l'un des premiers pays a ratifier cette convention" et "s'emploie pour la mise au point d'un cadre complémentaire en vue de l'application réelle de cette convention", a-t-il ajouté.

S'agissant du développement du marché de travail, le même responsable a affirmé que "l'Algérie offre de véritables perspectives en la matière", notamment dans les domaines de la formation, l'emploi des jeunes, le renforcement de l'employabilité des diplômés et l'autonomisation de la femme en matière économique de façon à contribuer efficacement au marché de travail, en sus d'autres défis auxquels est confronté le monde d'emploi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.