Maroc: Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida

Le Centre hospitalier provincial (CHP) Mohammed V d'El Jadida s'est doté d'une unité d'hémodialyse, inaugurée, lundi, dans la foulée des festivités marquant le 64ème anniversaire de la Fête de l'Indépendance. Ce projet a été réalisé en partenariat avec l'INDH dans le cadre du 2ème programme d'accompagnement aux personnes en situation précaire, le ministère de la Santé publique et l'Association initiatrice Chouaib Doukkali pour les personnes atteintes d'insuffisance rénale.

Financé par l'INDH à hauteur de 1,4 million de dirhams et par le ministère de la Santé publique (315.000,00 dirhams), ce projet a vu le jour grâce à un effort financier colossal, où l'Association prend en charge la mise à niveau du centre et son fonctionnement. Ce centre est doté de traitement d'eau de haute performance, ainsi que de plusieurs générateurs d'hémodialyse de dernière génération.

Créée en 1999 à l'ancien siège de l'hôpital Mohammed V d'El Jadida, cette unité a été équipée en matériel nécessaire, avant d'être rénovée et dotée d'autres équipements par l'Association Doukkala en 2007. Le centre assurait quelque 27.000 séances de dialyse à raison de 3.500 séances/an, au profit de patients issus de classes sociales démunies, atteints d'insuffisance rénale chronique et aiguë.

L'objectif de cette unité est de rapprocher les malades des prestations de ce nouveau centre, mais aussi de sensibiliser à la prévention et d'assurer aux patients un suivi et accompagnement appropriés, indique Jawad Zakari, président de l'Association. Hassar Mohamed Jawad, secrétaire général de l'Association, a, quant à lui, fait savoir que 100 malades peuvent être traités au niveau de cette unité, soit quelque 100.000 séances de dialyse par an.

Il s'agit, a-t-il ajouté, de l'un des rares partenariats public-privé réussi, qui permettra des soins annuels au prix de quelque 60.000 dirhams, alors que les mêmes prestations coûteraient au malade 70.000 dirhams par mois dans le privé. L'objectif est d'apporter assistance aux malades, mais aussi de participer au développement humain en prenant ces derniers en charge d'une manière effective et psychologique, a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.