Cote d'Ivoire: Forces armées ivoiriennes - 50 soldats déployés au Mali

19 Novembre 2019

Le 1er bataillon blindé projetable ivoirien renforce les rangs des forces armées de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma).

Le lundi 18 novembre 2019, à la base aérienne d'Abidjan, les soldats de cette unité forte de cinquante éléments ont été déployés pour participer, aux côtés des autres nations, à la sécurisation du territoire malien.

Le reste du contingent qui a satisfait à toutes les procédures onusiennes, selon la note parvenue à notre rédaction, devra rejoindre d'ici à la fin du mois de novembre, le Mali, en proie aux attaques djihadistes.

Envoyés en précurseurs, ces cinquante soldats du 1er bataillon projetable parmi lesquels l'on note la présence de deux femmes, vont rejoindre la ville de Tombouctou, au nord du Mali. Cette unité verra son effectif déployé avant la fin de l'année 2019 ; elle sera chargée de la sécurisation du secteur ouest de Tombouctou.

C'est donc un renforcement de taille qui vient s'ajouter à la compagnie ivoirienne de protection, accroissant ainsi significativement le nombre de militaires ivoiriens présents dans la zone sahélienne (environ 1000 Hommes).

Etablis en ville, les éléments précurseurs qui constituent l'état-major de la force ont la lourde charge de poser les fondements tactiques et logistiques de ce bataillon d'infanterie légère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.