Cote d'Ivoire: Drainage des eaux usées d'Abidjan - Le Président Ouattara obtient l'accord des entreprises allemandes

19 Novembre 2019

Invité par l'Association économique germano-africaine (Afrika Verein), le Chef de l'Etat ivoirien a assisté ce mardi 19 novembre, à Berlin, à la signature de conventions entre des sociétés allemandes et le ministère de l'Economie et des Finances.

Les opportunités d'investissements en Afrique existent. Les opérateurs allemands sont de plus en plus attirés par le continent africain.

Mais comment créer ce lien entre les pays africains et le secteur privé allemand ? C'est le sens du forum économique qui a eu lieu, à Berlin, peu avant l'ouverture officielle du sommet "G20 Compact with Africa".

A cette conférence sur l'investissement direct allemand en Afrique, un point commun revenait dans les interventions des uns et des autres : Un plaidoyer pour le renforcement des relations et du partenariat stratégique entre l'Allemagne et le continent africain.

A ce niveau, plusieurs témoignages d'investissements réussis dans différents pays africains par des entreprises allemandes et dans plusieurs secteurs (énergies renouvelables, secteur manufacturier, le domaine des infrastructures ... ) ont édifié les participants à ce forum économique.

En Côte d'Ivoire, par exemple, le groupe Gauff, est déjà opérationnel dans des projets d'assistance technique du Génie militaire pour le développement d'infrastructures ainsi que dans la livraison d'équipements.

Selon son directeur général, M. Uwe Gauff, ce groupe allemand veut consolider son positionnement en Côte d'Ivoire à travers cet autre accord de financement qu'il a obtenu à faire signer entre la Banque de développement allemande (Kfw, sigle en allemand) et le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, Adama Coulibaly, portant sur le programme d'assainissement, notamment le drainage et l'évacuation des eaux pluviales à Abidjan.

« Ce projet est très important pour nous, car les défis d'assainissement sont bien connus dans nos pays surtout avec les inondations qui surviennent. C'est pourquoi je voudrais remercier la Kfw et le groupe Gauff pour tous ces efforts conjoints en faveur de notre pays », s'est félicité le Président Alassane Ouattara.

Le Chef de l'Etat est d'autant plus heureux que ce projet va permettre à la Côte d'Ivoire de faire face aux conséquences négatives du changement climatique « marquées par de nombreuses catastrophes dont les inondations ».

Elles-mêmes constituant une conséquence aussi de l'accroissement de la démographie dans la capitale économique ivoirienne, selon le Président Ouattara.

« En Côte d'Ivoire, 54% de la population vit en ville, notamment à Abidjan qui compte 5,5 millions d'habitants. Selon les projections, un Ivoirien sur quatre vivra à Abidjan en 2025, d'où l'importance de ce projet d'assainissement et de drainage des eaux pour nous », ajoute-t-il.

A ce propos, le Président Ouattara a plaidé pour que l'Allemagne, première puissance de l'Union européenne, se joigne à la France « pour demander aux Etats-Unis de signer la Cop 21 », visant à réduire les effets du changement climatique pour lequel les pays africains payent le plus lourd tribut.

De plus, le groupe Gauff envisage de construire une usine de pièces de béton en Côte d'Ivoire. Ce qui, à en croire M. Gauff, va générer la création d'emplois, la fourniture de services et d'équipements pour un volume total d'investissement d'environ 45 millions d'euros.

Une deuxième signature d'accord obtenue par le Président Ouattara et ses collaborateurs qui l'accompagnent, porte sur l'installation d'une délégation commerciale allemande en Côte d'Ivoire.

« Avec l'ouverture d'une telle délégation, les opérateurs privés allemands pourront avoir des relais en termes d'informations sur les opportunités d'affaires en Côte d'Ivoire et sur toutes les réformes pour améliorer le climat des affaires dans notre pays », s'est réjoui le ministre de l'Economie et des Finances, Adama Coulibaly.

Ajoutant que depuis l'adhésion de la Côte d'Ivoire à l'initiative "Compact with Africa", le nombre d'entreprises allemandes est passé de 5 en 2017 à une douzaine de sociétés aujourd'hui installées en Côte d'Ivoire.

A noter que l'Association économique germano-africaine entretient des relations privilégiées avec les gouvernements, les chambres de commerce, les groupements professionnels et autres institutions économiques pertinentes sur le continent africain.

Elle a signé des accords de coopération avec plus de 30 organisations sur l'assistance mutuelle en matière de promotion des échanges commerciaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.