Sénégal: A Thiès, les autorités veulent règlementer la distribution du pain

Thiès — La commission qui règlemente la production et la distribution du pain, se remettra au travail, afin d'assainir le secteur la boulangerie en proie à l' "anarchie", a annoncé mardi le chef du service régional du commerce Alioune Samb.

"Aujourd'hui, le gouverneur a dit que cette commission va se remettre au travail pour essayer d'assainir au maximum le secteur", a notamment dit M. Samb.

Il s'adressait à la presse après une rencontre du conseil de la consommation, qui statuait à la Gouvernance de Thiès sur les prix du pain et de la farine, après une nouvelle homologation à Dakar.

M. Samb a préconisé un retour à la loi, pour mettre fin à l' "anarchie" qui caractérise ce secteur, évoquant un décret du 6 février 2004, fixant les conditions de production et de distribution du pain.

Ce décret instruit beaucoup de services de l'Etat regroupés autour d'un comité régional, de contrôler l'ensemble des installations boulangères et la production de pain.

"Nous ne pouvons pas accepter et nous n'acceptons pas la distribution du pain par des moyens inappropriés", a-t-il poursuivi, non sans pointer du doigt l'implication des motos Djakarta dans la livraison du pain, en plus des taxis clandos.

"Aujourd'hui, les (motos) Djakartas ne doivent pas livrer du pain dans la ville", a-t-il dit, soulignant les risques sanitaires, liés à une éventuelle "altération" du produit, depuis la production par le boulanger jusqu'à son arrivée au consommateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.