Angola: Le pays compte sur l'Espagne pour la diversification de son économie

Luanda — L'Angola, qui cherche à figurer sur la Liste des pays africains exportateurs de produits agricoles, compte sur l'appui de l'Espagne dans le processus de diversification de son économie.

Ces propos ont été tenus mardi par le directeur national du Commerce externe, soulignant que l'appui de Madrid permettrait à l'Angola de sortir progressivement de la dépendance excessive du pétrole, principal produit exporté par Luanda.

Intervenant dans la Conférence Agroindustrielle et Apicole Angola-Espagne, Lukonde Luansi a souligné que pour répondre aux partenaires internationaux, le Gouvernement angolais avait mis en place un vaste Programme de reformes politiques, économiques et sociales visant à améliorer le climat d'affaires à travers le pays.

Simplifier et débureaucratiser les procédures relatives aux importations et exportations, et attirer l'investissement privé figurent parmi les objectifs définis par ce vaste programme de reformes, a-t-il précisé à Luanda.

Dans ce contexte, a-t-il poursuivi, le Gouvernement, après avoir adopté une nouvelle politique de concession de visas, étudie la meilleure façon de réduire les coûts, en vue de faciliter le commerce, sans toutefois déséquilibrer les recettes publiques.

L'Espagne a appuyé l'Angola dans la construction des barrages hydroélectriques de Laúca, de Cambambe et de Capanda.

Dans le secteur des Technologies de Communication et de l'Information (TIC), Madrid apporte son soutien à l'entreprise « Angola Telecom ».

L'Espagne coopère également avec l'Angola dans la mise en œuvre du Plan National de Géologie du ministère de Pétrole et des Ressources minières, avec le Port de Luanda, dans les secteurs maritime et d'électricité, ainsi que dans quelques ouvrages spéciaux, telle que la construction du nouveau bâtiment de l'Assemblée Nationale Angolaise (Parlement).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.