Congo-Kinshasa: Avec l'accompagnement de l'ANAPI, le pays « ouvre ses portes » aux investisseurs polonais

20 Novembre 2019

Après la mission de prospection d'avril dernier en Pologne, l'ANAPI a réussi à convaincre des hommes d'affaires polonais à venir explorer le grand marché de la République démocratique du Congo. Le Pullman Grand Hôtel Kinshasa a accueilli mardi le 1er Forum économique RDC-Pologne. Avec l'accompagnement de l'ANAPI, la RDC vient d'ouvrir ses portes aux investissements polonais.

.Le premier Forum économique RDC-Pologne est désormais une réalité. C'est Rose-Dorée Bokeleale, directrice générale adjointe de l'Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), la même qui a conduit en avril dernier une mission de prospection en Pologne, qui a ouvert, mardi au Pullman Grand Hôtel Kinshasa, ce premier forum qui augure de belles perspectives d'affaires entre les deux pays. C'était l'occasion des échanges entre des hommes polonais et des opérateurs économiques de la RDC, tant du secteur public que privé.

Preuve de l'intérêt que le gouvernement accorde à cette ouverture vers la Pologne, Mme le vice-Premier ministre en charge du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe, a marqué de sa présence cette cérémonie.

Dans son mot de circonstance, Rose-Dorée Bokeleale a réitéré toute la disponibilité de la RDC d'aider des hommes d'affaires polonais à investir en RDC.

« Le Congo vous ouvre ses portes », a lancé la directrice générale adjointe de l'ANAPI, tout en saluant le « rapprochement » des relations économiques et commerciales entre la RDC et la Pologne.

Devant la délégation polonaise, conduite par son vice-ministre de l'Environnement, Rose-Dorée Bokeleale a rappelé toute la détermination de nouvelles autorités de Kinshasa à assainir l'environnement pour une meilleure éclosion des investissements. Elle a rappelé à cet effet la ferme volonté du chef de l'Etat Félix Tshisekedi qui « a fait de l'assainissement de l'environnement des affaires l'un de ses piliers fondamentaux, notamment à travers la redynamisation de la diplomatie qu'il veut dynamique et offensive, pour permettre une amélioration effective des conditions d'attrait des investissements au pays, notamment par la relance et le renforcement des relations politiques, le rapprochement économique et commercial entre la République démocratique du Congo et les autres nations ».

Il a fait également mention du dynamisme du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui accorde « une attention particulière à l'attraction des investissements étrangers ».

Pour toutes ces raisons, la directrice générale adjointe a démontré que la RDC reste bel et bien « une terre d'espoir, une terre d'avenir, une terre des opportunités » où il fait bon d'investir.

Le premier pas

C'est en avril 2019 que l'ANAPI a décidé de prospecter les milieux d'affaires polonais par une mission de ciblage des investisseurs en Pologne. La partie polonaise s'était immédiatement intéressée par les nombreuses opportunités d'affaires en RDC. « Au fil du temps, ces contacts ont été affermis et renforcés, ce qui a conduit à la matérialisation ce jour de cette mission dont l'objectif principal consiste à faire la prospection des opportunités d'investissement en République démocratique du Congo, sans toutefois omettre la possibilité de rentabiliser au maximum le présent événement en vue de la découverte des débouchés pour la commercialisation des produits polonais sur le marché congolais », a rappelé Rose-Dorée Bokeleale.

Le pont est donc jeté entre Varsovie et Kinshasa. A cet effet, l'ANAPI est convaincue que ce forum, auquel prend part la Chambre de Commerce Polonaise, « reconnue comme l'autorité suprême de l'ensemble des Chambres opérant sur le territoire polonais et ayant en son sein des sociétés dont l'importance n'est plus à démontrer », permettra à la RD Congo « d'attirer, au travers de cette Chambre, des investissements directs étrangers et particulièrement des investissements polonais de taille dans plusieurs secteurs d'activités avec comme corollaires la création des richesses nationales et de nombreux emplois directs ».

Présentant les diverses potentialités d'investissement qu'offre la RDC, Rose-Dorée Bokeleale a souhaité « un plein succès à cette riche collaboration que j'espère voir être une réussite totale, porter les fruits escomptés et bénéficier à toutes les parties impliquées ».

Rassurée par la forte implication du gouvernement, à l'ANAPI, on est d'avis que cette mission ouvre la voie au déploiement en RDC des investissements polonais dans divers secteurs porteurs de croissance par des « partenariats d'affaires crédibles et responsables » entre les deux parties.

Entre Varsovie et Kinshasa, il y a un vent nouveau qui souffle. La Pologne lorgne sur le marché congolais. Le 1er Forum économique RDC - Pologne vient de planter le décor.

A noter que cette mission d'hommes d'affaires polonais à Kinshasa a été rendue possible sans l'apport à la fois « significatif et nécessaire » du vice-ministre polonais de l'Environnement, de l'ambassadeur de la République de Pologne en Angola, de l'Ambassade de la RDC en Pologne et de la Chambre polonaise de commerce.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.