Algérie: Présidentielle 2019 - La presse oranaise plaide pour le respect de la différence d'opinion

Oran — La nécessité pour tout citoyen de respecter la différence d'opinion vis-à-vis du bien-fondé de la tenue du prochain rendez-vous électoral, est mise en avant par la presse oranaise dans ses livraisons du mercredi, au 4ème jour de la campagne pour la Présidentielle du 12 décembre.

L'attitude des activistes du "hirak" est ainsi évoquée par différents journaux, dont "El-Djoumhouria" qui relève à travers les comportements hostiles observés sur le terrain, une "mauvaise compréhension du sens de la démocratie".

"Le hirak pacifique s'est transformé en droit absolu pour ses activistes", s'insurge "El-Djoumhouria" qui n'hésite pas à qualifier de "dictatorial" l'activisme en question qui "interdit aux autres le droit de manifester et d'exprimer leurs avis".

La même publication livre, en outre, d'autres analyses relatives à la campagne électorale, notant que les cinq candidats en lice s'évertuent à "promouvoir leurs programmes auprès des citoyens à travers différentes wilayas du pays".

La liberté d'opinion est également soulignée par le journal "Cap Ouest", estimant que "les Algériens qui ont respecté la liberté des hirakistes ont le droit, à leur tour, de voir leur opinion respectée".

Ce quotidien insiste dans la foulée sur le respect de ceux qui aspirent à exercer leur droit électoral dans un climat "serein", étant convaincus que l'échéance du 12 décembre sera "un premier pas franchi dans la voie du changement".

Le journal "L'Echo d'Oran" observe, quant à lui, que les voix hostiles au prochain scrutin rendent la tâche difficile tant aux candidats qu'aux journalistes dans le suivi de la campagne, et ce, eu égard aux "changements de dernière minute imposés par une rue qu'on n'arrive pas encore à dompter".

Le quotidien "Ouest Tribune" soutient, pour sa part, que cette élection présidentielle est "la seule issue capable de répondre aux attentes et revendications du peuple", et "la voie la moins coûteuse pour le pays qui ne peut plus se permettre de perdre encore du temps à rallonger à l'infini la crise dans laquelle il se trouve depuis quasiment près d'un an".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.