Algérie: Election présidentielle - Multiplication de promesses et des thèmes partagés, relève la presse de l'Est du pays

Constantine — Les quotidiens régionaux de l'Est du pays parus ce mercredi ont rapporté qu'au troisième de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, les candidats en lice multiplient les promesses, les thèmes partagés, allant jusqu'à même "se copier" même les programmes.

"Les candidats à la fonction suprême multiplient les promesses et se +copient+ même les programmes, comme par exemple la question de la réforme constitutionnelle, la lutte contre la corruption et l'inusable dossier des jeunes", relève le Quotidien de Constantine.

Et d'ajouter : "Le candidat Abdelmadjid Tebboune a promis, depuis Bechar, la révision de l'actuelle Constitution et de la loi électorale, Azzedine Mihoubi a promis à Médéa de remédier au phénomène de la bureaucratie, Abdelaziz Belaid, à Relizane, a lui aussi promis de combattre la bureaucratie ( .) thème également repris par le candidat Abdelkader Bengrina à partir de Boumerdès et à El Oued, Ali Benflis a notamment promis d'entreprendre des réformes dans le domaine des médias publics et privés".

L'Est Républicain, édité à Annaba est revenu également ce mercredi sur les "thèmes partagés" par les candidats et rapporte dans un article titré "Tribuns en terre hostile" que les prétendants à la magistrature suprême, par coïncidence ou manque d'inspiration, ont consacré une partie de leur discours en ce troisième jour de campagne à la lutte contre la bureaucratie.

Le quotidien d'expression arabe Annasr ainsi que le Provincial relèvent dans leurs éditions du mercredi que les candidats de ces joutes présidentielles ont évoqué le thème de la lutte contre la corruption et la récupération des deniers publics détournés. L'est Républicain et Annasr ont rapporté la déclaration du porte parole de l'ANIE, Ali Draâ assurant que "Jusqu'à aujourd'hui, il n'y a pas eu d'actes de violence enregistrés contre les candidats ( ) toutefois quelques petits grabuges constatés ici et là qui ne peuvent pas être qualifiés d'affrontements ni d'incidents".

Les mêmes quotidiens ont également relevé la déclaration du général de corps d'Armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), faite depuis Ouargla, saluant "la forte adhésion du peuple autour de son armée", et l'appel "à se diriger massivement" aux urnes le 12 décembre prochain pour faire réussir l'élection présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.