Cameroun: Distribution de carburant - Pas de pénurie à Yaoundé

20 Novembre 2019

Des automobilistes de la capitale ont eu quelques inquiétudes lundi soir et mardi en début de journée. Tellement il a été difficile pour eux de s'approvisionner en carburant, plus précisément le super. « J'ai parcouru toutes les stations-service entre Mendong à Nsimeyong, en passant par Biyem-Assi ce mardi matin, sept au total, sans pouvoir remplir mon réservoir», raconte un cadre d'entreprise. Craignant une panne sèche, c'est avec une certaine anxiété que ce travailleur a continué sa quête, en direction du centre-ville.

C'est finalement à Mvolyé qu'il trouvera de l'essence, très soulagé. Un autre automobiliste raconte avoir eu les mêmes déboires dans la soirée de lundi du côté de Nsam. Et lundi en journée, on signalait également des difficultés d'approvisionnement du côté de Bafia, avec une incidence directe sur les tarifs de transport. « Le trajet en moto qui coûte généralement 1 000 F est passé à 1 500 F parce que les transporteurs sont obligés d'aller se ravitailler à Ombessa », affirme Liliane B., mère de famille.

Approchées, des sources au ministère de l'Eau et de l'Energie, ainsi qu'à la Société camerounaise de dépôts pétroliers (Scdp) restent fermes : il n'y a aucune pénurie de carburant. Le portail des camerounais de Belgique. « Certains marketeurs n'ont pas bien géré leurs stocks ces derniers jours et dimanche lorsqu'ils se sont rendus compte qu'ils allaient être en rupture, il leur était impossible de saisir la Scdp, les dépôts étant fermés ce jour. C'est donc lundi que les bons de commande ont été déposés », a révélé une source bien introduite. Information confirmée par une autre source qui a indiqué hier en mi-journée que les camions citernes avaient quitté la Scdp en direction des stations concernées. Les propriétaires de véhicules qui pensaient déjà à faire des réserves de carburant pour une longue durée peuvent continuer à fonctionner normalement .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.