Cote d'Ivoire: Création de l'Ecole supérieure du pétrole et de l'energie (ESPE) - Le gouvernement signe une convention avec l'Ifp-School

20 Novembre 2019

L'Ecole Supérieure du Pétrole et de l'Energie (ESPE) ouvrira, bel et bien, ses portes à la rentrée septembre-octobre 2020. Cette volonté a été matérialisée hier lundi 18 novembre 2019 à la Primature, à travers la signature de la convention de création de cette école, entre le gouvernement ivoirien, l'INPHB et l'IFP-School.

Et cela, en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui s'est réjoui de voir cette école loger au sein d'un pôle d'excellence, l'INPHB.

Pour le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, la création de cette école s'inscrit dans la vision du président Alassane Ouattara d'offrir à tout Ivoirien, quel que soit son niveau social, une formation de qualité à un coût abordable.

A l'en croire, l'ESPE permettra aux étudiants ivoiriens (niveau BAC+5) de suivre, sur place, une formation complémentaire de haut niveau et obtenir des diplômes de qualité au niveau du secteur du pétrole, plutôt que d'aller à l'étranger.

La formation, prévue pour une durée de 14 mois, se fera en anglais et débouchera sur deux (2) Mastères spécialisés, dont un dans l'Amont pétrolier (exploration-production des hydrocarbures) et l'autre dans l'Aval pétrolier (transformation des hydrocarbures et distribution des produits pétroliers). « L'étudiant aura un double diplôme INPHB / IFPSchool.

A savoir un de l'Institut Français du Pétrole et un autre de l'INPHB », a informé le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables.

Pour sa part, le ministre et son collègue de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Albert Mabri Toikeusse s'est félicité que l'ESPE contribue au renforcement de capacité des étudiants dans les secteurs du pétrole et de l'énergie.

Quant à Christine Travers, directrice de l'IFP-School, elle a indiqué que c'est une fierté de participer à l'aventure de la création de cette école qui sera basée à Yamoussoukro.

« Notre mission est, depuis de longues années, de former pour l'industrie de l'énergie, les compagnies nationales et internationales, les talents dont elles ont besoin aujourd'hui et auront besoin dans le futur, dans les domaines allant de l'exploration/production jusqu'à la distribution des produits en passant par le raffinage, la pétrochimie et l'économie », a-t-elle relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.