Soudan: Al-Badawi annonce une feuille de route claire

Khartoum — - Le ministre des Finances et de l'Economie nationale, Dr. Ibrahim Ahmed Al-Badawi a déclaré que le ministère des Finances avait mis en place une feuille de route claire permettant à chacun de définir un programme économique comme une référence aux négociations avec le Fonds monétaire international (FMI), au cours des mois (mars et avril).

Il a indiqué que les recommandations et les avantages va présenter devant le Club de Paris afin d'alléger la dette du Soudan.

Dans une déclaration à la SUNA, Dr. Al-Badawi a affirmé qu'après six mois d'évaluation du programme positif, un mécanisme automatique à la Banque mondiale (BM) et à la Banque africaine de développement (BAD) sera également mis en place pour traiter les arriérés du Soudan sans verser d'argent uniquement la mise en œuvre d'un programme de réforme de l'économie pour servir le processus de négociation avec le FMI.

Al-Badawi a annoncé avant la fin de 2020 que le Soudan sera déclaré éligible à l'allégement de la dette et au redressement et réhabilitation à la communauté internationale du développement, soulignant que le Soudan a besoin d'un milliard et de 400 millions de dollars pour payer les arriérés du FMI, après un programme de subvention annuelle équivalant à un milliard de dollars pour le Soudan sera également offert et un programme de l'institution du Développement international visant à soutenir le secteur privé soudanais par des investissements directs sous forme de partenariat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.