Seychelles: Grâce à un financement des Émirats arabes unis, 42 logements sociaux ont été inaugurés aux Seychelles

Un ensemble de logements sociaux de 42 unités situés dans le district de Grand Anse, à l'ouest de Mahé, a été officiellement inauguré lundi, ont annoncé des responsables.

Le village des orchidées, nommé d'après la ferme d'orchidées situé autrefois sur le site, fait partie d'un projet de 106 unités conçu sur trois sites: Grand Anse, Bel Ombre et Takamaka, sur l'île principale de Mahé.

Le coût des trois domaines est supérieur à 6,8 millions de dollars. Le financement a été fourni grâce à une subvention des Émirats arabes unis par l'intermédiaire du Fonds pour le développement d'Abou Dhabi.

Le site de Grand Anse a un plan directeur global pour 72 unités, dont 42 ont été achevées. Les travaux effectués comprennent des infrastructures routières et de stationnement, ainsi qu'une usine de traitement des eaux usées, qui couvriront la phase future du développement du lotissement.

Le domaine des orchidées comprend 22 unités de trois chambres et 20 unités de deux chambres. La construction à débuté en août 2015 et se terminera en décembre 2017.

Maryse Robert, une des nouvelles locataires, a déclaré: "Je suis heureuse d'avoir un appartement ici même si les voisins dérangent lorsqu'ils jouent la musique forte. J'essaie de ne pas m'embêter avec ça. "

Mme Robert a déclaré à la presse qu'elle avait vécue 17 ans dans un studio, avant d'être transférée dans une maison de trois chambres à coucher sur le site d'Ex Cable à Anse Boileau avec sa fille et son fils.

Une fois ce site terminé, j'ai été transféré ici car je n'avais plus besoin d'une maison avec trois chambres à coucher. Mon fils et moi occupons cette maison, ma fille ayant reçu sa propre maison », a-t-elle ajouté.

La subvention couvrait le conseil technique ainsi que les travaux de construction. Le mécanisme de réalisation, de la conceptualisation du projet à l'exécution, a permis la participation de partenaires et de contractants locaux.

GIBB Seychelles a été nommé en tant qu'ingénieur et chef de projet. Son design a été conçu pour garantir que les fonctions de base d'une telle propriété répondent aux normes. L'entrepreneur en construction - Mahe Design and Build - a assuré que la mise en œuvre du design soit suivie avec précision.

«C'est un autre résultat positif de la relation solide et amicale qui existe entre les Émirats arabes unis et les Seychelles. Depuis 1976, le Fonds pour le développement d'Abou Dhabi s'est engagé à soutenir le gouvernement des Seychelles, à mettre en œuvre le programme de croissance stratégique national, à stimuler l'économie et à créer des emplois », a déclaré Mohammed Saif Al Suwaidi, directeur général.

Pouvoir mettre à disposition des logements reste une priorité du gouvernement des Seychelles.

Le secrétaire principal du département de l'Infrastructure, Yves Choppy, a déclaré que d'ici la fin de l'année, le gouvernement remettrait le projet Ex Cable à Anse Boileau, le projet Baie Lazare ainsi que celui de Grand Anse Praslin. Il y a d'autres projets en cours d'achèvement.

«La demande de logements sociaux est toujours élevée car ces dernières années, le nombre de logements que nous construisions ne répondait pas à la demande. Il y avait aussi l'effet de la réforme économique. Nous avons un arriéré que nous devons éliminer et, en tant que tel, nous prévoyons de construire environ 3 000 maisons au cours des six prochaines années », a déclaré M. Choppy.

Il a ajouté que "cela nous permettra de résorber l'arriéré, ce qui mettra les gens dans une situation où ils n'auront pas à attendre trop longtemps pour avoir une maison".

La ministre pour l'Habitat, Pamela Charlette, a déclaré que les lotissements financés par les Émirats arabes unis constituaient une contribution importante à notre programme de logement, ce dont le ministère et la population des Seychelles sont très reconnaissants. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.