Cameroun: Akom II - Un avenir en fer

Une convention relative à l'exploitation d'un gisement a été signée mercredi dernier entre l'Etat du Cameroun et l'entreprise G-Stone ressources.

Le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoke a signé il y a quelques jours à Yaoundé au nom de l'Etat du Cameroun, une convention minière avec l'entreprise G-Stones, représentée par son président directeur général, Dieudonné Bourgne. Ce contrat porte sur l'exploitation industrielle d'un gisement de fer d'Akom II, dans le département de l'Océan, région du Sud. Le montant d'investissement est estimé à près de 900 milliards de F seulement pour la première phase. Des partenaires canadiens sont impliqués pour ce qui est du volet finance et technique.

G-Stones prévoit de produire deux millions de tonnes de concentré de fer par an, à travers une mine et une unité d'enrichissement. Ces produits seront commercialisables sur le marché international. Pour le Minmidt, cette signature de convention est une étape importante de l'histoire minière du pays. Pour un projet initié depuis un certain moment et qui a finalement abouti aujourd'hui par l'onction du président de la République. « L'exploitation de cette mine va booster notre économie et absorber un bon nombre d'emplois. C'est une grande opportunité pour les jeunes », rassure-t-il.

La mise en exploitation assurera le développement et le plein d'épanouissement de toutes les localités environnantes qui en seront les premières bénéficiaires.

La première phase consiste à creuser et concasser les mines et envoyer les produits dans le beneficial qui va enrichir le fer. La deuxième étape concerne la fabrication du concentré de fer, le fer à béton, les cornières et les tôles plates. Enfin, la troisième phase sera consacrée à la fabrication de fer H et du Fer U puis les rails. « C'est un projet énorme. Ce n'est que l'énergie qui pourra nous manquer. Nous espérons juste que le gouvernement continuera d'investir dans les grands barrages pour que nous soyons à l'abri du besoin en matière d'énergie », espère le PDG

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.