Angola: PRODEL dispose 90% d'énergie électrique

Luanda — La société nationale de production d'électricité (PRODEL) dispose actuellement de 5.400 mégawatts, ce qui correspond à 90% de la capacité installée, pour interconnecter des systèmes nord et centre d'Angola.

Jusqu'en 2016, la production de PRODEL atteignait 2.300 mégawatts, mais les investissements faits dans les barrages de Laúca (Malange) et Cambambe (Cuanza Norte), dans la centrale à cycle combiné de Soyo et d'autres ont contribué à la croissance "vertigineuse" de la production de la PRODEL qui, actuellement dispose plus de 5.000 MW.

Ayant pris la parole, en marge du séminaire de formation sur la loi des contrats publics et modalités de surveillance, une initiative de la Cour des comptes, le président du Conseil d'administration de la PRODEL, José António Neto, a déclaré que la société était en croissance grâce aux investissements réalisés dans le domaine d'infrastructures.

Un autre travail réalisé a été l'interconnexion des systèmes Nord et Centre, fournissant de l'énergie aux provinces de Bié, Benguela et Huambo.

Des travaux sont également en cours pour l'interconnexion des systèmes centre, sud, nord et est, afin que toute la capacité de production d'énergie puisse servir le pays et réduire les asymétries qui existent encore dans le domaine d'approvisionnement en électricité de la population.

"Des études ont déjà été faites et, en ce moment, des investissements sont en cours de planification. Je crois que l'interconnexion des systèmes sera réalisée", a déclaré José António Neto.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.