Sénégal: Affaire des faux billets de banque - Bougazzelli cuisiné, ce mercredi

20 Novembre 2019

Après avoir fait faux bond aux enquêteurs de la Section de recherche (Sr) de la Gendarmerie à deux reprises, vendredi et lundi derniers, le député Seydina Fall alias Bougazzelli est retourné à Colobane hier, mardi 19 novembre 2019, pour sa deuxième audition à la Sr.

Le désormais ancien député (il a démissionné de l'Assemblée nationale) était accompagné d'un de ses avocats, en l'occurrence Me El Hadji Diouf.

Dès son arrivée sur les lieux vers 17h, à bord d'une voiture de type 4X4, Bougazzelli, tout de blanc vêtu, s'est directement dirigé vers... la mosquée pour une prière surérogatoire de deux rakats, avant de rejoindre le bureau du commandant Mbengue qui l'a accueilli, mais pas pour longtemps.

Après un bref face à face avec les enquêteurs, qui n'aura duré que 45 mn, Seydina Fall est sorti. N'ayant pas été entendu, ni retenu, il est rentrés chez-lui. Mais il a été convoqué à nouveau, ce mercredi 20 novembre à la Sr à 16h.

«Je suis venu déférer à la convocation, comme bon citoyen, avec mon avocat. On ne m'avait pas même pas donné une autre convocation et ils l'ont reconnu aujourd'hui. C'est moi qui ai décidé de me présenter à la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane.

On a discuté un peu et on m'a dit de revenir demain à 16 heures. Ce que je compte faire. Je reviendrais demain à l'heure de la convocation...», a-t-il confié à sa sortie, face à la presse. Aussi a-t-il confirmé sa démission de l'Assemblée nationale.

«En ce moment où je suis, ma dignité est plus importante pour moi qu'un poste de député. Je m'en arrête là et pour le reste, il faut vous adresser à Me El Hadj Diouf...», a-t-il indiqué, non sans revenir sur la polémique sur sa maladie.

«Mon taux de glycémie peut arriver à jusqu'à 4.80 et ce jour j'en étais à 4.80.J'ai même les documents qui le prouvent», a-t-il fait savoir. Et d'ajouter: «contrairement aux allégations de la presse, je ne me suis pas enfui.

Effectivement, les gendarmes m'ont localisé à Touba. Mais, moi, je suis un disciple de Serigne Saliou. Si donc je suis confronté à de telles épreuves, c'est plus que normal que je me recueille auprès de mon guide religieux et solliciter des prières», s'est-il justifié.

Selon son avocat, «ce qu'on peut retenir, c'est que l'honorable député Bougazzelli s'est présenté à la Section de recherches. Il a reçu une convocation pour comparaître, mercredi à 16h00.

Il a été bien accueilli par le commandant Mbengue et son staff qui ont fixé son audition», a déclaré Me El Hadji Diouf, sans toutefois donner le motif du report de l'audition de son client.

Et la robe noire de préciser que «si demain (aujourd'hui, ndlr) il est attendu, la procédure va continuer ; donc il ne faut pas aller plus loin parce-que l'enquête n'a pas encore démarré».

Cité dans une affaire de trafic de faux billets de banque, Boughazzelli, pris en flagrant délit, a été arrêté chez-lui le jeudi 14 novembre dernier et entendu à la Sr de Colobane, avant d'être libéré sur convocation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.