Angola: Le pays a une Alliance globale pour les droits de l'enfant

Luanda — Une Alliance globale sur les droits de l'enfant, symbole de la maturité du pays en matière de garantie et respect de ces droits, a été signée mercredi 20 novembre à Luanda.

L'accord a été signé par l'Institut national de l'enfance (INAC, sigle en portugais), les ministères de la Famille et promotion de la femme, de la Justice et des Droits de l'homme et la société civile.

L'alliance, signée dans le cadre de la commémoration du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant (20 novembre), durera un an (jusqu'en décembre 2020, date à laquelle l'Angola commémorera les 30 ans de sa ratification).

Le directeur général de l'INAC, Paulo Kalesi, a déclaré à l'Angop que l'Alliance des droits de l'enfant était un engagement de tous les secteurs faisant partie du système formel (ministères directement liés à la cause de l'enfant) et informel (ONG, églises, entreprises privées et tous les secteurs qui travaillent pour les enfants).

À son tour, la secrétaire d'État aux Droits de l'homme et à la Citoyenneté, Ana Celeste Januário, a énuméré certaines des avancées de son ministère dans le contexte des onze engagements en faveur de l'enfant, telles que les 74 postes d'enregistrement de naissance dans les maternités, des modèles de brigades mobiles, un mémorandum entre les ministères de la Justice et des Droits de l'homme et de l'Éducation concernant l'inscription des enfants dépourvus de papiers d'identité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.