Angola: L'Affaire Zé Maria - La sentence est prononcée ce jeudi 21par la Cour suprême militaire de Luanda

Luanda — La sentence sur l'affaire du général angolais, António José Maria dit « Zé Maria », dont le jugement remonte au 12 septembre 2019, est prononcée ce jeudi 21 novembre par la Cour Suprême Militaire de Luanda.

L'ex-chef des Services de renseignement et de sécurité militaire est accusé de plusieurs crimes, notamment de la désobéissance, de détournement de documents secrets, et des appareils et d'autres objets contenant des informations militaires.

Chef des Services de renseignement et de sécurité militaire de 2009 à 2017, Zé Maria a été démis de ses fonctions par le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço.

En juin dernier, soit trois mois avant le démarrage de son jugement, le général était placé en prison domiciliaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.