Cote d'Ivoire: Le gouvernement condamne les récents propos polémiques de Bédié

20 Novembre 2019

Le gouvernement ivoirien a condamné mardi les récents propos du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié, qui avait accusé le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti présidentiel, d'avoir recruté des "Maliens" pour grossir les rangs d'un meeting organisé à Paris.

"Le Président Bédié est sans conteste celui qui a besoin de se réconcilier avec les ivoiriens tant ses discours identitaires et sectaires passés et présents, sont aux antipodes des valeurs de paix, de générosité et de solidarité partagées par la grande majorité des ivoiriens", a réagi le gouvernement dans un communiqué signé de son porte-parole Sidi Touré.

A cette réunion, le président du PDCI avait également accusé le pouvoir d' "instrumentaliser la justice" et de ne "pas être capable de bonne gouvernance". Chiffres à l'appui, il avait moqué "la croissance" évoquée par les tenants du pouvoir, expliquant qu'elle reposait davantage sur une "politique d'endettement".

En réponse, le gouvernement a lui également communiqué des chiffres et invité l'ex-chef de l'Etat "à plus d'objectivité".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.