Congo-Kinshasa: Projet de loi de finances 2020 - Fabrice Bandenonga plaide pour l'augmentation du budget de la sécurité et de la recherche scientifique

«Il faut augmenter le budget de la sécurité... On lui (Premier ministre Ilunga Ilunkamba) a demandé d'augmenter le budget dans le secteur de l'agriculture ainsi dans la recherche scientifique». Ces propos ont été dits par le Député national Fabrice Bandenonga, élu de Djugu.

Réagissant après que le projet de loi de finances 2020 ait été jugé recevable par la représentation nationale lors de la plénière qui s'est tenue mercredi 20 novembre 2019, il a laissé entendre que dans l'ensemble, le vécu quotidien du peuple congolais pourra changer tant soit peu dans ce budget.

Pour lui, ce projet tel que présenté par Sylvestre Iliunga Ilunkamba est ambitieux. Il a pratiquement doublé le budget de l'Etat par rapport au budget voté les années intérieures. « Il est vrai qu'inscrit dans le cadre international, ce projet apparaît un petit chiffre, mais inscrit dans notre propre contexte c'est un projet ambitieux parce que le chiffre a doublé, un accroissement d'environ 63 %.

Et les honorables Députés nationaux ont apporté comme de coutume leurs apports, leurs amendements et leurs agissements quant à ce, en demandant notamment au Premier ministre d'accorder une attention particulière sur le secteur de la sécurité, ce problème touche le pays en général, la partie Est en particulier, il faut augmenter le budget de la sécurité», martelé-t-il.

Parlant de la gratuité de l'enseignement, le Député national Fabrice Bandenonga s'est prononcé en ces termes : « il faut que la gratuité de l'enseignement soit effective. On a émis le vœu de voir évoluer les choses de manière graduelle que de le faire brusquement ». Néanmoins, l'élu de Djugu a laissé entendre qu'en cas de non-exécution du présent budget qui vient d'être jugé recevable, les Députés nationaux ne vont pas hésiter de sanctionner l'équipe Ilunga Ilunkamba. « C'est à nous que revient ces prérogatives d'interpeller, au besoin de sanctionner les gens du pouvoir exécutif dans le cas où ils ne réalisent pas bien la tâche Constitutionnelle», rappelle-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.