Burkina Faso: Secteur de la santé - Les syndicats lèvent leur mot-d'ordre de grève

20 Novembre 2019

Quatre syndicats du secteur de la santé avaient appelé le personnel médical du Burkina Faso à observer une grève de dix jours allant du mercredi 20 novembre au samedi 30 novembre 2019. Ils exigeaient que leur ministère de tutelle respecte le calendrier d'application de la Fonction publique hospitalière qu'il a lui-même fourni et que les retenues «abusives» effectuées sur les salaires lors de la précédente grève ne sont pas rétablis.

Sur le dernier point, le ministre en charge de la Fonction publique, Seni Ouédraogo, leur avait assuré que «les retenues irrégulières de salaires seront remboursées», après un entretien avec les premiers responsables de ces quatre syndicats regroupés au sein de la Fédération des syndicats de la santé humaine du Burkina Faso (F-santé-BF) le 19 novembre.

Dans un message circulant sur les réseaux sociaux, la faitière affirmait qu' «au regard des garanties obtenues dans le dialogue avec le gouvernement, décide de la suspension de la grève à compter de ce jour 20 Novembre 2019 à 7h00. Des assemblées régionales et/ou locales permettront aux militants d'avoir de plus amples informations.»

Pour sa part, le gouvernement «se félicite de cet esprit de dialogue et remercie les acteurs du monde syndical de la santé. Il s'engage à trouver en discussion avec eux et les ministres concernés, une bonne conclusion des discussions qui sont en cours.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.