Nigeria: Joseph Akpala - Le Nigérian fait son retour à Ostende

Joseph Akpala revient à Ostende. Après sa mésaventure en Arabie Saoudite, le Nigérian cherchait un nouvel employeur. C'est à présent chose faite. Le joueur vient effet de signer un contrat avec le KVO jusqu'à la fin de la saison.

A 33 ans, Joseph Akpala fait son retour à la côte puisqu'il avait déjà joué pour les jaunes et rouges entre 2015 et 2018. L'attaquant connaît bien la Jupiler Pro League. Car il avait débuté sa carrière belge à Charleroi (2005-2008), et l'avait poursuivie au Club Bruges (2008-2012) après avoir été sacré meilleur buteur du championnat avec 18 buts en 2007-2008. Le Werder Brême l'avait transféré en 2012, mais il n'a pas réussi à s'y imposer. Il avait quitté le club allemand pour la Turquie en septembre 2013, où il est resté jusqu'à son départ pour Ostende en 2015.

Il pourrait être d'une certaine aide au club dans sa lutte pour le maintien. Même s'il n'a plus joué en club depuis quelques mois, Joseph Akpala a tout de même scoré à 89 reprises en Jupiler Pro League. Ostende pointe au 14e rang de la Pro League avec 12 points en 15 matches, soit 2 de plus que l'avant-dernier, Waasland-Beveren, et 5 de plus que le Cercle de Bruges, lanterne rouge. Le KVO se rendra au FC Bruges le 22 novembre en ouverture de la 16e journée de championnat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.