Madagascar: Maroantsetra - Délestage durant le match du Barea, la Jirama incendiée

La Jirama a joué avec le feu et le résultat a été brûlant. C'était durant le match culte du Barea que les millions de Malgaches ont attendu avec impatience qu'une coupure de courant est survenue.

« Les gens sont sortis dans la rue et une mobilisation s'est naturellement formée. Ils se sont rués vers les locaux de la Jirama à Maroantsetra. Ils ont forcé le bureau d'accueil et ont saggagé le local et dispersé tous les documents à portée de man avant d'y mettre le feu» a-t-on appris de nos sources informées. La Jirama a vite compris le message. Une demie-heure après l'acte volontaire, l'approvisionnement en électricité est revenue à la normale. Les habitants ont pu voir la fin du match bien qu'ils aient raté les moments forts du match de l'équipe nationale qui s'est soldé par une victoire écrasante des nôtres contre les Menas du Niger.

Le message est très clair, les clients ont trop souffert du délestage. Ils ont, certes, toléré les coupures habituelles mais non pas lors d'un match de leurs chouchous du Barea. Sur un tout autre plan, des questions méritent d'être posées. Comment se fait-il que le responsable local n'a-t-il pas pu anticiper cet événement ? La solution la plus simple étant d'économiser les carburants destinés au fonctionnement de la centrale, la Jirama aurait dû procéder au délestage avant le match. En tout cas, le calme est vite revenu sur place après le retour de l'électricité. Une telle situation n'est pas isolée et ne date pas d'hier. Depuis 2016, les locaux de la Jirama de Mananjary, Farafangana, Andapa, Maroantsetra et Antalaha ont déjà été victimes d'un fait pareil.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.