Madagascar: Triple meurtre à Imerintsiatosika - La perpétuité pour une personne, les autres acquittés

Un an et trois mois après le triple meurtre d'une famille à Imerintsiatosika, coup d'envoi du procès hier au tribunal de première instance d'Arivonimamo. Ils étaient sept sur le banc des accusés.

Deux d'entre eux ont déjà été placés sous mandat de dépôt à la prison de Tsiafahy depuis septembre 2018. Ils sont des amis proches du père de famille tué avec sa femme et sa fille. Les autres, quant à eux, ont bénéficié d'une liberté provisoire. Cette affaire a secoué les Tananariviens tellement l'acte est atroce et inhumain. Le père de famille tué à coups d'armes tranchantes, sa femme violée puis les malfrats ont mis fin à sa vie. La barbarie sans paire ne s'est pas arrêtée à ce stade puisque les mêmes gens ont aussi arraché la vie de la petite fille d'à peine cinq ans.

Une première enquête de la gendarmerie a emmené les enquêteurs à arrêter deux hommes. Ce sont des collègues de travail du père de famille. Ils auraient été vus par le voisinage en entrant dans le domicile de la famille assassinée par la suite. Tard dans la soirée, le verdict est tombé. Une personne écope la prison à vie. Les sept autres accusés ont bénéficié d'un acquittement au bénéfice du doute.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.