Madagascar: Football - « Il faut tout faire pour se maintenir au sommet » Déclare le président Arizaka Rabekoto Raoul

interview

Le président Arizaka Rabekoto Raoul félicitant l'ancien capitaine des Barea, Faneva Ima Andriantsima.

Dans l'euphorie de cette large victoire des Barea à Niamey, le président de la Fédération Malgache de Football, Arizaka Rabekoto Raoul, parle de la conduite à tenir après cette performance qui met Madagascar sur orbite. Comme il est plus facile de se hisser au sommet que de s'y maintenir, il préfère parler du futur de notre équipe nationale au cours d'une interview exclusive.

Monsieur le Président, après cette sacrée performance de Niamey, peut-on qualifier le football malgache de grand d'Afrique ?

« A voir l'appréhension des Ivoiriens sur les réseaux sociaux qui demandaient même à ce qu'on change leur entraîneur avant la rencontre du 31 août 2020, c'est en grande partie vraie car les Barea ont montré un très beau jeu devant une équipe qui a fait douter les Eléphants de la Côte d'Ivoire. Ceci dit, je pense aujourd'hui qu'il faut tout faire pour se maintenir au sommet car nous n'aurons plus la partie facile avec ce nouvel habit de favori. »

Mais vous pensez qu'avec le même groupe, on peut gagner la Coupe d'Afrique des Nations 2021 ?

« Ce groupe est solide et a surtout de l'expérience mais pour espérer gagner le titre africain, il va encore falloir jouer serré d'où mon idée de multiplier les rencontres amicales afin de former la jeune génération qui arrive.

Comme il y a ce Pro League qui pourrait révéler d'autres talents, je suis confiant que d'autres joueurs renforceront l'équipe d'ici à 2021. Nicolas Dupuis et son staff auront à cœur de former la relève pour ne pas tomber dans la même erreur que les Ivoiriens qui font une fixation sur leurs anciennes stars. »

Mais la FMF aura-t-elle suffisamment de ressources pour honorer tous les matches amicaux ?

« On y travaille pour élargir nos champs à d'autres sponsors car il va falloir la contribution de tout le monde pour y arriver. Mais je suis confiant que le public malgache, à qui je renouvelle mes sincères remerciements, répondra présent à chacune des rencontres des Barea même en match amical.

Autre chose aussi et grâce à son nouveau statut, il y a de fortes chances que l'équipe malgache soit appelée à servir de sparring- partner à des formations mondialement connues telles le Brésil ou la France. Il faut tout juste y croire. »

Et à court terme, qu'est-ce qu'on peut attendre de la politique de la FMF ?

« Il y aura cette conférence nationale qui détermine notre politique future. Mais quoi qu'il en soit, c'est presque une certitude qu'on mettra en branle, avec le Président Andry Rajoelina, la construction de nouvelles infrastructures dans les 22 régions ainsi que les centres techniques pour la formation de la relève. A charge donc pour la FMF de former les techniciens et les arbitres pour harmoniser cette louable initiative. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.