Cote d'Ivoire: 18 ans de carrière musicale - Koulibaly et Lider aux côtés de Nash, «Go Cra Cra du Djassa»

La rappeuse ivoirienne Nash a donné un concert live dénommé "La fête à Nash", le samedi 16 novembre 2019 dans un hôtel d'Abidjan-Marcory, à l'occasion de ses 18 ans de carrière musicale.

La rappeuse ivoirienne Nash a donné un concert live dénommé "La fête à Nash", le samedi 16 novembre 2019 dans un hôtel d'Abidjan-Marcory, à l'occasion de ses 18 ans de carrière musicale.

Il est 21heures 22 minutes lorsque Natacha Flora Sonloué alias Nash ou "La go cra cra du djassa" fait son entrée sur la scène avec le morceau "Têguêrê".

Emerveillé, le public rentre en ébullition et applaudit l'ambassadrice nationale (depuis le 1er avril 2019) du Fonds des Nations unies pour l'enfance(Unicef).

Habillée en tunique blanche, avec un pantalon jeans noir, la "go nouchi" enchaîne les morceaux durant les 2heures du concert. D'abord "Ziés Dédjas" chanté de chœur par le public, "Chacun à son terminus", "Jésus" puis "Kpêkpêro".

Elle implique le public et même les Very important person (Vip) dans le concert à travers des a capella des chansons. Le public très enthousiaste, criait « merci la star, tu as tué ». Durant tout le concert, la native de Duékoué (ville de l'ouest de la Côte d'Ivoire) a utilisé des mots "nouchi" pour égayer le public.

Un public sidéré par la maîtrise de cette langue. Une communion parfaite ! La rappeuse a également rendu hommage aux mères à travers sa chanson "Les mamans" puis "Siansé". L'ambassadrice Nash déplore les violences sexuelles subies par les enfants.

Pour cela, elle interprète le morceau "Douleur enfance" presqu'en larme pour exprimer son indignation. L'on lit la tristesse sur son visage, tandis que le public partageait ses sentiments.

Elle annonce que tous les fonds récoltés lors du concert sont destinés à aider les enfants démunis, à l'occasion de la journée mondiale de l'enfance célébrée le mercredi 20 novembre 2019.

Après ce moment de tristesse, ensemble avec certains artistes rappeurs, elle interprète "nouchi style", puis "Tu peux pas" et "Gué dans gué". Elle enchaîne avec plusieurs autres chansons avant de conclure la soirée avec le morceau "wap anhoun".

L'ambassadrice de l'Unicef pour les enfants a aussi rendu hommage à plusieurs artistes décédés dont le congolais Papa Wemba, l'ivoirien Dj Arafat.

Elle a reçu le soutien d'artistes comme Killer, Prisca, Rmano Zayonne; de Mamadou Koulibaly, ex-président fondateur de Lider, candidat à la présidentielle 2020, et de l'Unicef.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.