Sénégal: Concours national de dissertation de la Fondation UBA - La 6eme Edition lancée

Redonner la culture de la lecture aux jeunes africains. C'est ce que vise la Fondation UBA à travers le concours national de dissertation qui fait partie du programme intitulé « L'Afrique qui lit ».

La Fondation UBA vient de lancer ce jour la 6eme édition du Concours national de dissertation qui porte sur le sujet : « Quelle est, pour vous jeune Africain, la vraie éducation dont a besoin la jeunesse de votre pays ? ». Au finish, 12 finalistes seront désignés et invités à la dernière étape du concours dans les locaux de banque pour un second essai sous surveillance.

Un document remis à la presse indique que le Concours National de Dissertation a pour but de tester les capacités rédactionnelles des élèves du secondaire, en soumettant à une épreuve de dissertation sur des sujets d'actualités. C'est également l'occasion pour le groupe bancaire africain de montrer son approche de la Responsabilité Sociétale d'Entreprise(RSE), en octroyant des bourses d'études aux trois gagnants du concours. A ce jour 15 élèves ont pu bénéficier d'une bourse pour des Universités Africaines.

Pour cette présente édition, la Fondation UBA a introduit une innovation avec un Challenge - Ecole qui permettra à deux écoles, qui auront présenté le plus de candidats de bénéficier d'un appui en matériels didactiques d'une valeur d'un million de francs CFA déclare Ibnou Samb, le directeur juridique et secrétaire général de UBA Sénégal. Quant à Madame Astou Fall , la représentante de ministère de l'Education Nationale , elle salue la pertinence de ce concours qui « inculque une culture de l'émulation et du dépassement aux élèves sénégalais ».

En 750 mots maximum, les candidats issus de tous les établissements secondaires du pays sont invités à concourir, jusqu'au 10 janvier 2020, date limite de dépôt des candidatures, dans les agences UBA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.