Cote d'Ivoire: Prix Pierre Castel 2019 - Les trois lauréates à l'honneur au SARA

20 Novembre 2019

Les trois femmes lauréates du Prix Pierre Castel recevront officiellement leur récompense, le vendredi 22 novembre 2019, à Abidjan, à la cérémonie inaugurale du Salon de l'agriculture et des ressources animales d'Abidjan (Sara). Il faut signaler que le ce prix a été organisé simultanément au Burkina Faso, au Cameroun et en Côte d'Ivoire.

Il s'agit de la Burkinabè Florence Bassano à la tête d'une société de production d'attiéké "Faso Attiéké" devenue la première entreprise industrielle du pays qui vise une certification ISO 22000.

Il s'agit également de la Camerounaise Dr Diana Mfoundoum dont l'activité est tournée vers l'exploitation du « moringa » pour en faire un complément alimentaire sous forme de tisane.

Cette plante ayant un effet positif sur les patients porteurs du Vih et d'autres pathologies telles la malnutrition, l'hypertension artérielle l'hypocalcémie... Elle est à la tête d'une entreprise "The Moringa Company".

La 3ème est l'Ivoirienne Glawdis Yao diplômée de botanique et de phytothérapie, présidente de Sitrav. Il s'agit d'une entreprise de production d'épices, de piment et de poivre. Elle contrôle près de 60% du marché national ivoirien dans son secteur.

Sa filiale permet l'insertion des jeunes et des femmes, encourage l'auto-emploi des promoteurs et évite la déperdition des produits agricoles. Elle a en palmarès le prix de l'agriculture 2016.

Cette initiative du Fonds Prix Pierre Castel et des filiales du groupe Castel, notamment Solibra, Brakina, Sabc (les brasseries du Cameroun), a été bien accueillie et encouragée par la communauté des agripreneurs.

Ainsi que les parties prenantes du monde de l'agriculture et de l'agro-industrie. Ce prix vise à promouvoir et encourager l'esprit entrepreneurial des jeunes afin d'assurer le développement de l'agriculture.

Il était donc normal que ce soit en marge de cette importante rencontre placée sous le thème, « Agriculture intelligente et innovations technologiques : Quelles perspectives pour l'agriculture africaine ? », que les lauréates du prix Castel soient à l'honneur.

Et ce, en présence des ministres Adjoumani Kouassi Kobenan, de l'Agriculture et du Développement Durable et Moussa Dosso, des Ressources Halieutiques ainsi que de nombreuses délégations venues à travers le monde.

Cette cérémonie est l'occasion pour les lauréates de saisir des opportunités pour le développement de leur projet.

Rappelons que le Prix Pierre Castel a pour objectif de soutenir financièrement des projets qui contribuent au développement des territoires africains dans les domaines de l'agriculture, l'agro-transformation, l'agri tech et de l'agroalimentaire.

Les projets sont sélectionnés pour leur qualité, leur impact et leur finalité d'intérêt général, leur contribution à une meilleure formation professionnelle, à l'emploi et à l'épanouissement des jeunes et des femmes dans leur environnement et cadre de vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.