Cote d'Ivoire: Logoualé/Journée internationale de la fille - Une ONG en guerre contre les grossesses en milieu scolaire

20 Novembre 2019

A l'occasion de la commémoration de la journée internationale de la fille célébrée tous les 11 novembre, l'ONG Génération Femmes du 3e millénaire (GFM3), en partenariat avec l'organisation Mundo coopérante, a initié une session d'échange avec les élèves et les jeunes sur les conséquences du mariage des enfants et les grossesses précoces.

C'était le mardi 19 novembre 2019 dans la commune de Logoualé au sein du Centre de communication d'accueil et de réhabilitation pour les femmes et les filles (CECAREF).

D'entrée, la présidente de l'ONG GFM3, Honorine Vehi Touré, a exhorté les participants - leaders communautaires, religieux locales, élèves et l'ensemble de la jeunesse de Logoualé - à suivre avec attention les échanges afin de mieux appréhender le danger que représente les deux fléaux en question.

Au cours des échanges, Dr Kouamé Kouadio Issoufou, du ministère de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, a interpellé sur la nécessité de la sensibilisation, surtout en milieu scolaire, et a traduit l'engagement du ministère à aider l'ONG GFM3 dans la mise en pratique de ses activités.

Une communication a été faite sur les conséquences du mariage des enfants. Aussi les mécanismes de dénonciation et de référencement des grossesses en milieu scolaire par le directeur régional du MFFE du Tonkpi ont été vulgarisés.

Il ressort que chaque année, plus de 12 millions de filles sont mariées de force avant l'âge de 18 ans et ces filles voient leur droit à l'enfance et à l'éducation volé.

C'est donc soucieuse de l'importance de la protection des filles et des femmes que l'ONG GFM3 a initié cette journée pour sensibiliser les élèves et les jeunes de Logoualé de façon générale afin de les emmener à prendre conscience de l'importance de mettre fin au mariage des enfants et des grossesses en milieu scolaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.