Afrique: CIPD 25 à Nairobi - Nouvelle feuille de route pour améliorer la santé des filles et des femmes

21 Novembre 2019

Les partenaires au Sommet de Nairobi sur la CIPD25 ont pris l'engagement solennel de transformer le monde en mettant un terme, d'ici 2030, aux décès maternels évitables, aux besoins non satisfaits en planification familiale et aux violences basées sur le genre et autres pratiques néfastes envers les femmes et les filles.

Selon l'Unfpa, la rencontre a prix fin le 14 novembre dernier sur une trajectoire clairement définie afin de transformer le monde au bénéfice des femmes et des filles.

«Le Sommet de Nairobi est le symbole d'une vision renouvelée et redynamisée, ainsi que d'une communauté qui travaille ensemble pour agir et obtenir des résultats.

Ensemble, nous allons faire des dix prochaines années une décennie d'actions et de résultats pour les femmes et les filles, en gardant leurs droits et leurs choix au centre de tout ce que nous faisons», a déclaré le Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l'UNFPA dans un communiqué de ladite organisation.

Et l'ambassadeur Ib Petersen, Envoyé spécial du Danemark à la CIPD25 de renchérir : «il n'y aura pas de CIPD50. Les femmes et les filles du monde entier ont attendu assez longtemps pour avoir des droits et faire des choix. Si nous regardons vers 2030, nous entrons maintenant dans une décennie de réalisations au cours de laquelle nous passerons de la parole aux actes et nous serons tous comptables des engagements pris à Nairobi».

Pour rappel, le Sommet s'est ouvert le 12 novembre dernier avec la publication d'une nouvelle recherche indiquant le prix à payer pour atteindre "trois résultats transformateurs" - zéro décès maternel, zéro besoin non satisfait en planification familiale, et zéro violence basées sur le genre et pratiques néfastes - dans la décennie suivante.

D'après l'analyse de l'UNFPA et de l'Université Johns Hopkins, en collaboration avec Victoria University, l'Université de Washington et Avenir Health, le monde devrait débourser un montant total de 264 milliards de dollars.

Selon l'Unfpa, plus de 9 500 délégués provenant de plus de 170 pays ont pris part à cette conférence résolument inclusive, s'unissant derrière la Déclaration de Nairobi, qui établit un agenda commun pour achever le Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement (Cipd).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.