Angola: Luanda parmi les villes privilégiées sur les routes africaines de l'Emirates

Luanda — La ville de Luanda reste l'une des principales destinations d'Afrique australe pour la compagnie aérienne Emirates, en vertu du nombre croissant, chaque année, de passagers, depuis 2009, année du début des vols de cette compagnie aérienne entre Dubaï et la capitale angolaise.

Au cours de cette période, le transporteur Émirats a fidélisé sa clientèle, promu le le tourisme l'image de l'Angola à l'étranger, transporté plus d'un million 180 mille passagers et 14 700 tonnes de fret dans les deux sens.

Lors d'une conférence de presse sur les dix années d'activité en Angola, le délégué de la société, Luís Berenguel, a déclaré (sans parler des autres pays africains) que c'était grâce à l'investissement dans le tourisme que la société avait réussi à maintenir les cinq vols hebdomadaires malgré la crise économique.

«La ligne Luanda / Dubaï est rentable, même si nous avons récemment souffert de la crise économique liée aux bas prix du pétrole », a-t-il souligné.

Se référant au processus de privatisation des entreprises par l'État angolais, en particulier la TAAG, il a dit ne pas faire partie des intentions des Emirats, favorables aux politiques publiques d'investissement privé, qui implique une augmentation du nombre de passagers de l'entreprise.

Luanda est une destination populaire pour les passagers du vaste réseau de la compagnie aérienne des Emirats, notamment Beijing, Houston, Singapour, Moscou, Manille et Hanoi, à partir d'une opération lancée le 25 octobre 2009 avec trois fréquences hebdomadaires d'un AirBUS A330- 200.

Trois ans plus tard, la société a commencé à exploiter le Boeing 777-200 et, en 2014, elle a également commencé à utiliser le Boeing 777-300ER, qui transporte actuellement les Angolais vers plus de 150 destinations, en particulier Beijing, Dubaï, Hong Kong, Lisbonne, Guangzhou, Hanoi et Beyrouth.

La société aérienne Emirates a commencé ses activités en Angola à l'occasion de son 25e anniversaire, après avoir assumé la direction de TAAG - Lignes Aériennes d'Angola, en 2014, dans le cadre d'un accord de cinq ans avec l'État angolais, résilié en 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.