Sierra Leone: Total contracte une dette record de 37 millions de dollars pour manque de devises étrangères

Dans une correspondance dont détient copie Confidentiel Afrique, adressée aux actionnaires et autorités officielles sierra-léonaises, Elizabeth Sotuminu, Directrice générale Total Sierra Leone évoque les contraintes actuelles de Total Sierra Leone.

La patronne de la filiale sierra-leonaise de la multinationale pétrolière indique dans sa missive " la rareté actuelle de devises étrangères ayant pour effet l'accumulation d'une importante dette record de 37 millions de Dollars, ce qui pourrait compromettre notre capacité à continuer à importer des produits à crédit.

Ce niveau d'endettement nous place à environ 130% de notre limite de crédit avec nos fournisseurs.

Ce qui va surtout affecter notre capacité à importer des produits de type A1, de l'essence et du diesel pour décembre 2019 à moins que nous ne payions les montants que nous devons déjà", écrit Elisabeth Sotuminu.

La Directrice Générale de Total Sierra Leone, va plus loin et exhorte le gouvernement de Freetown de faire preuve de plus d'indulgence afin de permettre à Total Sierra Leone d'accéder aux devises étrangères Forex. Total précise que cet accès aux devises contribuera à renforcer ses capacités à importer des produits dans le pays pour décembre 2019 et au-delà.

Perte sèche de 38 milliards SLL

Selon le document en possession de Confidentiel Afrique, Total Sierra Leone a subi une perte sèche d'un montant de 38 346 394 937 SLL entre janvier 2019 et juin 2019 selon la formule de tarification.

Le document poursuit que le gouvernement de Freetown est interpellé par la filiale de la multinationale pétrolière française de faire preuve de plus d'indulgence. Une situation inquiétante qui met mal à l'aise la filiale

"Cette perte pourrait avoir un effet négatif sur nos comptes, en ce qui concerne l'exercice qui s'achève en 2019.

De plus, nous avons également enregistré des pertes sur le Taux de change de l'ordre de 24 672 558 000 SLL en raison de la dépréciation de la monnaie locale et du montant à payer en dollars américains.

Nous avons actuellement un solde créditeur de 14 457 041 063 SLL avec la NRA, soit un paiement anticipé d'impôt effectué avant la mise en place de ASYCUDA World" précise Elisabeth Sotuminu.

Le rapport déliquescent de Total Sierra Leone a atterri sur la table du Vice-président afin de l'informer de la menace relative à la capacité de Total à importer des produits dans le pays.

Le document renseigne aussi du retard dans le remboursement de la subvention sur le carburant qui est de l'ordre de 2 084 032 356 SLL depuis juillet 2018. Décidément, Total Sierra Leone est au creux de la vague.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.